19 Mars 2019

Afrique de l'Ouest: BRVM - Le titre Nestlé CI s'est globalement déprécié sur les 11 premières semaines de l'année 2019

Selon le rapport d'analyse boursière de l'Agence panafricaine de notation basée à Abidjan Bloomfield Investment , la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) a terminé la semaine du 11 au 15 Mars en baisse, en affichant 169,01 points pour l'indice BRVM 10 (-0,70%) et 173,96 points pour l'indice BRVM Composite (-0,53%).

La capitalisation boursière du marché des actions s'établit à 4 894 milliards de francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s'établissent à 1,2 milliard de francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (65%) et « Finances » (19%).

Le titre NEI CEDA CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 29,41%, tandis que le titre SICABLE CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 14,23%. Sur le marché des matières premières, le cours du pétrole brut poursuit sa hausse (+4,25%); tandis que le cours du caoutchouc continue de plonger (-3,98%).

L'entreprise Nestlé CI a clôturé le premier semestre 2018 avec un chiffre d'affaires de 78 milliards de FCFA, en hausse de 12,09% par rapport à la même période de l'année précédente. Cette croissance est principalement imputable à l'accroissement des ventes à l'export de l'entreprise.

Le résultat des activités ordinaires, s'établissant à 4,08 milliards FCFA, s'est fortement amélioré, précisément de 74,06% sur la même période, grâce principalement à la baisse des charges structurelles et à l'amélioration de la productivité dans les usines.

Malgré tout, le résultat net a fléchit de 37,06% pour s'établir à 1,5 milliard FCFA, en raison de la forte hausse de l'impôt sur le résultat (2,7 milliards FCFA à fin juin 2018 contre 35 millions FCFA à fin juin 2017).

Sur le marché boursier, le titre Nestlé CI s'est globalement déprécié sur les 11 premières semaines de l'année 2019.

Alors qu'il entamait cette année à 1010 FCFA, le cours du titre a évolué globalement à la baisse sur les deux premiers mois (815 FCFA à fin février 2019), et est remonté par la suite pour s'établir à 955 FCFA au 15 Mars 2019. Nestlé CI devrait avoir tiré profit de la tendance baissière du cours du café.

Cependant, les charges financières et celles relatives à l'impôt sur le résultat ont dû peser sur le bénéfice de l'exercice 2018.

En outre, souligne l'économiste en chef de Bloomfield Investment, l'importance des pertes cumulées sur les exercices antérieurs ne devrait pas permettre à Nestlé de distribuer des dividendes cette année non plus. Ce qui pourrait affecter négativement l'attractivité du titre tout au long de l'année 2019.

Cote d'Ivoire

Consultations nationales de la société civile sur les ODD

Les consultations nationales de la société civile sur les Objectifs du développement durable (Odd)… Plus »

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.