19 Mars 2019

Afrique de l'Ouest: UEMOA - Le coût de la dégradation de l'environnement dans les zones côtières estimé à 3,8 milliards de dollars USD

Selon une nouvelle étude de la Banque Mondiale, le coût de la dégradation de l'environnement dans les zones côtières du Bénin, de la Côte d'Ivoire, du Sénégal et du Togo peut être globalement estimé à 3,8 milliards USD en 2017, soit l'équivalent de 5,3 % du PIB de ces quatre pays.

Les inondations et l'érosion sont les principales formes de dégradation, représentant plus de 60% du coût total, a appris le journal de l'économie de sénégalaise(Lejecos).

En outre, cette dégradation a causé le décès de plus de 13 000 personnes la même année, principalement à travers les inondations et la pollution de l'air et de l'eau.

Les inondations sont extrêmement dommageables en Côte d'Ivoire et coûtent 1,2 milliard USD par an au pays, principalement en raison de vastes zones touchées par les inondations pluviales.

L'érosion est le facteur le plus dommageable au Bénin, au Sénégal et au Togo, principalement en raison de la perte de terrains urbains de grande valeur. Le Sénégal affiche le coût le plus élevé, estimé à 0,5 milliard USD par an.

Sénégal

Foot/Angleterre - Mané seul Africain nommé pour le titre de joueur de l'année

Le Sénégalais Sadio Mané, qui vit une belle saison à Liverpool, est le seul Africain… Plus »

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.