19 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Alcide Djédjé - "Des barons du FPI vont eux aussi créer leur parti politique" dans les prochains jours

L'ex-ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo, Alcide Djédjé, a révélé le 17 mars, à Blouzon à Gagnoa, que plusieurs barons du Front populaire ivoirien (Fpi) vont dans les jours à venir créer leur propre parti politique.

Il s'exprimait dans le cadre de la cérémonie de présentation de sa formation politique Concorde aux populations du canton Nekedi, à Bayota. « Vous verrez dans les jours qui suivent que des barons du Fpi vont eux aussi créer leur parti politique et c'est là que vous comprendrez que j'ai eu raison », a-t-il indiqué.

Il a expliqué qu'il est aujourd'hui aux côtés du Président Alassane Ouattara « pour lui demander de passer son balai de développement dans notre région et c'est ce qu'il fait ».

Il en veut pour preuve l'usine de traitement de l'eau qui est en construction pour résoudre le problème de l'eau à Gagnoa. Ainsi que la réhabilitation en cours de la route de N'Douci à Sinfra en passant par Bayota. « Voilà qui est l'homme Ouattara », a-t-il insisté.

Bien avant, Alcide Djédjé a expliqué que la guerre n'a jamais rien apporté de bon. « Ceux qui avaient lancé les mots d'ordre pour ériger des barrages contre la candidature de X ou Y, où étaient-ils quand cela a dégénéré avec les 2 morts que nous avons connus et les 22 maisons incendiées ?

Pourquoi tant de haine ? Est-ce que vous savez ce qui est dans le cœur de Gbagbo ? », a-t-il interrogé avant de poursuivre.

« Il a fallu l'ambassadeur Allou Eugène et moi qui nous sommes venus en pompier avec l'Onuci pour non seulement réhabiliter les maisons incendiées, mais négocier auprès de cette institution pour avoir un investissement de plus de 300 millions de Fcfa pour nos parents de Ouragahio et Bayota ».

Notons qu'à Blouzon, le patron de Concorde avait à ses côtés Allou Wayou Bitti Eugène, Gomé Gnohité Hilaire respectivement 1er et 2ème vice-président de Concorde.

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.