Sénégal: Kaffrine - 8.483 cas de paludisme et 15 décès en 2018 (point focal)

Kaffrine — La région de Kaffrine (centre) a enregistré 8.483 cas de paludisme et 15 décès en 2018 contre 3.878 cas et 7 décès en 2017, a révélé, mardi, à l'APS, le point focal de la lutte contre le paludisme à la région médicale, Ousseynou Fall.

"Pour l'année 2018, le nombre de cas de paludisme confirmé s'élève à 8483. Et, pour la mortalité, nous avons 15 décès liés au paludisme durant l'année 2018. Ce qui nous donne une mortalité proportionnelle paludisme de 24%", a dit M. Fall dans un entretien.

En 2017, a-t-il rappelé, l'incidence était de 5,6 pour mille et 12,85 pour mille en 2018.

"Nous sentons très nettement une augmentation drastique des cas du paludisme dans la région de Kaffrine entre 2017 (3878 cas) et 2018 (8483 cas)", a déploré le point focal du paludisme au niveau de la région médicale de Kaffrine.

Concernant la morbidité proportionnelle du paludisme, il a indiqué que la région médicale de Kaffrine a enregistré un taux de 1,57% en 2018.

Dans le cadre du traitement préventif intermittent (TPI 3), la région médicale de Kaffrine a un pourcentage de 50,04%, a t-il souligné, ajoutant que la région est en train de pousser la réflexion pour voir les causes de l'augmentation du nombre de cas de paludisme dans le Ndoucoumane.

Le point focal a demandé aux populations de Kaffrine de respecter les mesures de prévention surtout en utilisant à bon escient les moustiquaires à longue durée d'action (MILDA).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.