19 Mars 2019

Angola: Deux millions de dollars pour lutter contre le blanchiment d'argent

Luanda — Les États-Unis d'Amérique vont fournir à l'Angola une aide supplémentaire de 2 millions de dollars au titre de l'assistance au déminage et à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a annoncé lundi, à Luanda, le secrétaire d'État adjoint américain.

John Sullivan a fait cette annonce lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre angolais des Relations Extérieures, Manuel Augusto, à l'issue d'une réunion de bilan du "Dialogue de partenariat stratégique" entre les deux pays.

Le diplomate s'est engagé, dans le cadre de l'aide, à envoyer des conseillers du Département du Trésor américain pour aider à lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Il a souligné que l'Angola était l'un des principaux partenaires américains en Afrique, saluant le potentiel économique du pays et la force qu'il représente pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la région.

Le haut responsable américain a confirmé que le gouvernement du Président João Lourenço avait fait bonne impression sur ses efforts initiaux pour promouvoir la bonne gouvernance en Angola et au niveau régional.

John Sullivan s'attend à ce que les départements d'Etat et du Trésor américains se réunissent avec les autorités angolaises pour améliorer la confiance et le climat d'investissement, ainsi que pour rétablir les activités des correspondants bancaires au moyen de garanties anti-corruption et de lutte contre le blanchiment d'argent.

Angola

Le pays sur l'itinéraire de quatre trains touristiques entre 2020 et 2021

Le premier train touristique à destination de l'Angola n'est même pas arrivé depuis son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.