19 Mars 2019

Afrique: La ZEE devient membre de l'Association africaine des zones économiques

Luanda — La Zone Economique Spéciale (ZEE, sigle en portugais) Luanda-Bengo est devenue en février dernier, membre effectif de l'Association africaine des zones économiques et zones franches (AFZO), dans le cadre de la stratégie de l'Exécutif angolais visant à améliorer l'environnement d'affaires dans le pays.

L'initiative vise également à attirer les investissements étrangers et à accroître la production nationale non pétrolière, selon un communiqué de presse de la ZEE parvenue lundi à l'Angop.

En tant que membre actif, la Zone économique spéciale Luanda-Bengo a l'occasion de situer l'Angola parmi les pays actifs en Afrique, de promouvoir son image et de le positionner dans les options des principaux investisseurs internationaux qui cherchent à s'installer sur le marché africain.

L'Association africaine des zones économiques et zones franches (AFZO), dont le siège est au Maroc, s'est engagée à atteindre des objectifs stratégiques, avec l'attraction des investissements étrangers directs et à contribuer au développement socio-économique des pays membres.

La Zone économique spéciale de Luanda-Bengo (ZEE-EP) a été créée par le gouvernement angolais en octobre 2009 dans le but d'accroître la production locale, de réduire les importations et de promouvoir la diversification économique.

Angola

Ministère de la Pêche oeuvre à l'organisation du secteur

Le Ministère de la pêche et de la Mer travaille pour organiser le secteur et réduire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.