19 Mars 2019

Tunisie: L'Espérance prend les commandes

Dure, dure a été la troisième journée du play-off pour l'Etoile du Sahel et le Club Sfaxien. Ces deux équipes ont mordu la poussière face respectivement à l'Espérance de Tunis et au COKélibia.

Et de trois pour les «Sang et Or». La bande à Foued Kammoun a épinglé l'Etoile à son tableau de chasse pour virer seule en tête du tableau avec deux longueurs d'avance sur son adversaire du jour. Celui-ci a concédé sa première défaite. L'EST reste l'unique du groupe du titre sans le moindre faux pas avec deux sets lâchés. Dès lors, il va sans dire que le nouveau leader est bien parti pour défendre son titre même si le reste du parcours s'annonce tout autant palpitant que difficile.

Cependant, pour les Etoilés en dépit d'une défaite pas facile à digérer, rien n'est encore perdu.

Un beau choc dans l'ensemble et deux sets passionnants et extraordinaires qui ont tenu le public en haleine. Si l'EST a gagné son premier grand test, ce n'est que justice.

L'équipe était plus appliquée, bien organisée et mieux concentrée sur son sujet et avait toujours la solution de rechange adéquate.

Quand Ilyès Karamosli s'est mis au service du collectif, Giraldo le Brésilien et Amenallah Hmissi faisaient la différence sur les ailes par des attaques fulgurantes, alors que Hosni Karamosli et Aymen Karoui étaient bien en jambes au contre pour marquer des points précieux tout en atténuant l'effet des attaquants de l'ESS.

La défense de l'EST était plus compacte et mieux serrée dans ses rangs.

Celle de l'ESS semble être relativement fragile en dépit de la bonne prestation du libéro Mohamed Ridène.

Les services des locaux étaient puissants et convenablement orientés, contrairement à ceux de l'Etoile dont au moins une dizaine ont été ratées. A notre humble avis, c'est à partir de ce poste clé que s'est décidé le sort du débat.

L'Espérance a pu achever le premier set avec beaucoup d'aisance 6-1, 17-11 et enfin 25-16. On a cru qu'elle va continuer sur sa lancée dans le second est au moment où elle a pris le large 17-11, et enfin 25-16.

Erreur. Les Etoilés revenaient progressivement à la charge et parvenaient à égaliser 22-22. Du coup, la tension monta d'un cran, l'équipe libre persista et le suspense plana et le jeu devint agréable à suivre. La parité continua jusqu'à la fin. Le sort du set, le plus emballant pouvait basculer en faveur d'un camp ou de l'autre. La lutte a duré longtemps.

Mais c'est l'Etoile qui a mis fin aux illusions des Espérantistes grâce à deux attaques réussies de Hamza Nagua et le Français Emmanuel impériaux au filet, pour l'emporter sur le score de 37-35 ! Le tout en 42 minutes.

Très spectaculaire et riche en émotions était également le troisième set. L'EST a dû s'employer au fond pour terminer le second temps mort technique avec une avance de deux points. L'équilibre s'installa complètement dans le reste. Le métier des «Sang et Or» et leur capacité à élever le jeu, à réagir vite quand l'adversaire parvint dans peu de position à faire la différence et commencé à croire à la victoire tout en faisant preuve d'un volume de jeu, ont pesé en fin de compte 28-26.

La perte de ce set a touché le moral des Etoilés. Ceux-ci devenus incapables de continuer à sortir leurs griffes dans le quatrième et dernier set.

En effet, après un début équilibré 4-4, l'EST a pris l'envol tout juste après la fin du premier temps technique 8-6, 14-10, 18-13 et enfin 25-16.

La surprise de la journée nous est venue de Sfax. Le COKélibia a réussi à faire plier le club sfaxien. Le set inaugural a tourné à l'avantage des Kélibiens 25-21. Les locaux ont pu égaliser à un set partout 25-21. Ce n'était qu'un feu de paille, puisque le COK a été intraitable par la suite 25-22, 27-25.

Le derby de la banlieue nord s'est soldé sur la victoire de la Saydia sur un score sans appel 25-18, 25-19, 27-25. L'ASMarsa continue à manger son pain noir et ne semble pas près de sortir de l'auberge.

Play-out : l'échappée de la Mouloudia

La Mouloudia de Bousalem se comporte bien. Sa seconde victoire consécutive lui permet d'asseoir sa suprématie sur le groupe avec quatre points d'avance sur son nouveau dauphin, l'ASTélécom de Sfax, victorieux incontesté de son voisin l'USTS sur un score net 25-20, 2519, 25-17.

L'USCarthage a signé sa première victoire en accueillant le CSHLif, pour grimper à la troisième place. Après l'échec du set inaugural 21-25, les Carthaginois se sont ressaisis par la suite et ont maîtrisé convenablement leurs affaires 25-21, 25-19, 25-19.

Le TAC a chuté de la deuxième à la quatrième place.

Résultats

Play-off

EST-ESS 3-1

CSS-COK 1-3

SSBS-ASM 3-0

Play-out

USC-CSHL 3-1

MSB-TAC 3-1

ASTS-USTS 3-0

Classements

Play-off

Pts J

1. EST 10 3

2. ESS 8 3

3. CSS 6 3

4. COK 3 3

-. SSBS 3 3

6. ASM 0 3

Play-out

Pts J

1. MSB 8 2

2. ASTS 4 2

3. USC 3 2

4. TAC 2 2

-. USTS 2 2

6. CSHL 1 2

Tunisie

Libye/Tunisie - Le rapatriement d'armes françaises tourne au feuilleton

Intercepté le 14 avril à la frontière tunisienne en provenance de Tripoli, un convoi… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.