19 Mars 2019

Tunisie: 75 cas à Kairouan et 622 à Kasserine

Contacté par La Presse, il nous affirme que sitôt les cas devenus nombreux, les services de la santé ont tout de suite entamé le bilan de l'entourage : «Nous avons examiné les réactions et commencé les vaccinations tout en lançant une enquête d'entourage.

Et il faut savoir que l'entourage de tous les cas a été immédiatement traité. En tout, nous avons recensé 11 cas, dont 10 sont actuellement hospitalisés, mais leur situation n'est pas du tout grave. Tous les autres sont rentrés chez eux».

Un décès à Kairouan, 6 à Kasserine

«Le seul décès que nous avons enregistré est celui d'un bébé de 11 mois qui souffrait d'une déficience immunitaire», ajoute Dr Rekik.

Ce n'est pas le même cas à Kasserine où les choses se sont révélées plus graves, alors que le nombre de cas recensés a augmenté pour atteindre 622 parmi lesquels 6 décès, selon Abdelghani Chaâbani, directeur régional de la santé de Kasserine. Des décès qui concernent essentiellement des personnes souffrant de déficience immunitaire.

Les autorités sanitaires ont mené une campagne de vaccination d'envergure au bénéfice de l'entourage des personnes atteintes, notamment les nourrissons de 6 à 12 mois, dont les parents ont été appelés à se rendre au Centre de santé de base le plus proche pour se faire vacciner. Selon lui, la majorité des cas concerne les personnes de 3 mois à 50 ans, et 3.700 doses de vaccins leur ont été administrés alors que la campagne de vaccination se poursuit.

Tunisie

Libye/Tunisie - Le rapatriement d'armes françaises tourne au feuilleton

Intercepté le 14 avril à la frontière tunisienne en provenance de Tripoli, un convoi… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.