19 Mars 2019

Tunisie: Un grand hommage au cinéma tunisien

C'est dans le grand temple pharaonique El Karnak à Louxor que la cérémonie d'ouverture a eu lieu. Un décor historique d'une majesté incomparable et une grande pléiade d'artistes arabes dans la grande cour de ce temple reconstruit et développé pendant plus de 2.000 ans par les pharaons successifs.

Notons que c'est pour la première fois que ce temple ouvre ses portes à cette cérémonie qui, d'habitude, se tenait devant la porte extérieure. Un grand moment fait par la magie de la lumière mais aussi par la solennité des lieux ! Une ouverture officielle annoncée par la ministre de la Culture égyptienne Inès Abdedaiem et le président d'honneur de ce festival, l'acteur Mahmoud Hamida. «Nous sommes venus de toute l'Afrique avec nos rêves qui sont nos films en espérant trouver une explication à nos rêves dans vos yeux de spectateurs. Parce que si vous expliquez nos rêves on va se connaître et si on se connaît on va exister ensemble et exister à travers le cinéma qui n'a aucun sens sans le public», a déclaré l'artiste.

Pour sa part, le président du festival Sayed Foued a déclaré: «Cette année, le festival de Louxor rend hommage au cinéma tunisien à travers la délégation qui le représente aujourd'hui au Temple du Karnak. Je remercie le Cnci et les JCC pour leur soutien qui nous a permis de mettre en valeur le patrimoine cinématographique tunisien à Louxor».

Rappelons que la délégation tunisienne est composée de trente membres entre producteurs, réalisateurs, acteurs et critiques ainsi que le directeur des JCC, Nejib Ayed. Un hommage spécial a été rendu à la productrice tunisienne Dorra Bouchoucha lors de cette cérémonie. Dans sa déclaration, la productrice a remercié le festival en soulignant que cet hommage n'est pas seulement pour elle mais aussi pour tout le cinéma tunisien. Notons que pendant cette 8e session, plus d'une dizaine de films tunisiens qui ont marqué l'histoire de notre cinéma seront projetés ainsi qu'une exposition spéciale pour les affiches. À cette occasion, un livre écrit par Tarek Ben Chaâbane « Lecture de la production cinématographique tunisienne» et produit par le festival de Louxor a été publié.

Une cérémonie d'ouverture qui a réuni plus de 180 invités africains et une édition qui acquiert une grande importance puisqu'elle se veut être à la hauteur d'une Egypte qui préside cette année l'Union africaine.

Tunisie

Libye/Tunisie - Le rapatriement d'armes françaises tourne au feuilleton

Intercepté le 14 avril à la frontière tunisienne en provenance de Tripoli, un convoi… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.