19 Mars 2019

Afrique: Marché du sucre - Les pays ACP prônent des conditions de concurrence équitables

Les industries sucrières d'Afrique, Caraïbes et Pacifique ( ACP) et des Pays les moins avancés (PMA) ont appelé à des conditions de concurrence loyales pour toutes les parties prenantes.

Les pays ACP et PMA ont présenté au parlement européen une étude les impliquant dans la baisse substantielle du prix et des exportations du produit au cours des deux dernières années. Ils appellent à des conditions de concurrence équitables pour tous les acteurs du secteur du sucre .

Le groupe sucre ACP soutient que les problèmes actuels sur le marché de l'Union européenne (UE) sont dus à la surproduction du produit de l'Union, alimentée par des subventions. Ce qui a entraîné une baisse record des prix sur les marchés européens et la réduction conséquente de la demande de sucre importé de pays en développement.

Le prix intérieur moyen pondéré de l'UE est tombé à un niveau minimum de 31,4 centimes d'euros/kilo, et les importations en provenance des pays ACP et des PMA sont actuellement inférieures à un tiers des niveaux enregistrés avant la suppression des contingents.

L'autre cause est liée à la surproduction de l'UE. Celle-ci a conduit à un doublement du volume des exportations de l'UE et à une prise de part de marché sur les marchés régionaux ACP, remplaçant ainsi le sucre ACP et PMA sur les marchés de l'UE et des pays en développement voisins, contrairement aux recommandations formulées dans le rapport Cardno sur les évolutions actuelles et prévues du marché du sucre ACP sur le marché européen.

Le prix est une autre question sensible pour le groupe sucre ACP dans le cadre de l'étude. Elle suggère un coût plus élevé pour le sucre importé ACP/PMA. Les producteurs de sucre des pays ACP et des PMA souscrivent à l'affirmation selon laquelle la surproduction est la cause fondamentale de ce déclin. En revanche, ils contestent les solutions proposées et demandent à l'UE de ne pas "éroder davantage les préférences des pays ACP et des PMA en augmentant l'offre de sucre sur un marché déjà saturé en augmentant les quotas d'importation, les droits NPF réduits et / ou les nouveaux accords de libre-échange (ALE)".

La fin du soutien couplé volontaire dans le secteur du sucre de l'UE donnerait un répit sur le marché de l'UE et permettrait une concurrence plus équitable à la fois dans l'UE et dans le monde.

Le groupe sucre ACP est une association regroupant les industries sucrières de dix-huit pays en développement qui souhaitent défendre les intérêts des industries sucrières dans tous les pays ACP et dans les PMA.

Afrique

La Mauritanie découvre la CAN, ce lundi, à Suez

Le premier match de la Mauritanie en phase finale de Coupe d'Afrique des Nations (CAN), prévu ce lundi, est… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.