19 Mars 2019

Burkina Faso: Kassoum Kambou - «L'adoption de la nouvelle Constitution ne relève pas de la compétence du Conseil constitutionnel»

« Première visite depuis sa nomination, nous lui avons souhaité bonne chance et réussite dans ses nouvelles fonctions et nous avons échangé sur nos collaborations futures. Vous savez que le Premier ministère est l'un des principaux justiciables du conseil constitutionnel et l'une des institutions qui nous saisi le plus dans notre travail au quotidien. Donc c'était bon que nous échangions et que nous expliquions au Premier ministre comment les choses se passent et dans quel cas il peut nous saisir à travers des dossiers précis » a fait savoir M. Kambou.

Selon lui, vu que le Conseil constitutionnel jouant un rôle "assez important" puisqu'étant compétent en matière constitutionnelle et étant l'un des premiers protecteurs des droits individuels et collectifs, il était de leur devoir d'aller le présenter au chef du gouvernement. « Le chef de l'Etat, le Premier ministre et le président de l'Assemblée nationale peuvent nous saisir pour contrôler certaines lois notamment les plus importantes. Le Premier ministre nous saisi pour les traités et les conventions qu'il passe avec les partenaires étrangers. A titre d'exemple, au cours de l'année 2018, le Premier ministre nous a saisi 21 fois donc vous voyez qu'il est un collaborateur assez important » a ajouté le président du conseil constitutionnel.

Kassoum Kambou a par la même occasion expliqué que l'adoption de la nouvelle constitution, celle de la Ve République, ne relevait pas de la compétence du conseil constitutionnel. « C'est le peuple qui décide d'une nouvelle constitution. Quand elle sera adoptée, nous veillerons à ce que toutes les lois qui seront votées soient en conformité avec cette constitution » a t'il déclaré.

Burkina Faso

Déclaration MBDHP sur la mort de 11 personnes gardées à vu

C'est avec indignation et une profonde tristesse que la section MBDHP du Kadiogo a appris la mort de onze (11) personnes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.