19 Mars 2019

Afrique: Sciences - Promouvoir autrement la chimie en Afrique

Un colloque prévu du 26 au 29 mars à Brazzaville, sous le patronage du Premier ministre, voudrait refléchir sur le rôle de la chimie face aux défis sanitaires et environnementaux sur le continent.

La rencontre internationale 2019 vise à partager et promouvoir aussi largement que possible les connaissances et les conditions d'utilisation d'une chimie maîtrisée et responsable (méthodologies, réglementations, contrôle des dérives, enseignements, formations, initiation,... ) ; les pratiques de la chimie permettant de faire face aux défis sanitaires et environnementaux en Afrique (traitement des eaux/effluents, potabilité, recyclage des déchets, hygiène, etc.).

Il s'agira d'aborder spécifiquement ces thématiques dans différents contextes, notamment le fort développement urbain et l'isolement des zones rurales en Afrique ; d'identifier certaines voies ou perspectives d'applications encore en développement ; d'examiner toutes les possibilités de coopération.

L'Académie des sciences inscrit cette manifestation dans la cohérence de ses actions de coopération dynamique avec l'Afrique subsaharienne francophone : colloque « science enseignement et technologie pour le développement de l'Afrique » à Dakar en 2012 ; colloque « chimie et ressources naturelles », à Cotonou en 2015. La participation d'institutions et d'organismes qui fédèrent et soutiennent les actions des chimistes des pays francophones, de grandes sociétés chimiques, sont le gage d'une action qui sera largement relayée auprès des communautés scientifiques académiques et industrielles de France et d'Afrique, et des instances qui les ont en charge.

Le rendez-vous se veut être un évènement associé où sont prévus des stands d'exposition d'industriels (fournisseurs, équipementiers, producteurs, etc.), d'acteurs économiques africains, des posters des scientifiques. Au premier jour du colloque, une session spéciale de présentation des posters, des stands et de leurs auteurs principaux (30 à 45 mn) sera organisée dans le but de valoriser ces auteurs. Au cours de cette session, les auteurs devant leur affiche répondront aux questions éventuelles des participants. Le meilleur poster d'un jeune chimiste, tout comme la meilleure communication orale, seront nominés à l'issue d'un vote de tous les participants organisé à une période donnée et primés lors de la cérémonie de clôture.

Ainsi, à titre d'illustration, plusieurs communications seront faites, à savoir la chimie face aux défis sanitaires ruraux et urbains; la chimie face aux défis et grands enjeux environnementaux ruraux et urbains; l'atelier sur le financement de la recherche développée par les jeunes chercheurs africains; la gestion des risques et bonnes pratiques; le développement des procédés et des entreprises et besoins de chimistes et de chimie en Afrique ; le développement et diffusion des connaissances théoriques et pratiques de chimie.

Le terme "chimie" recouvre ici multiples disciplines, telles que la chimie analytique, la chimie organique, la chimie minérale, la biochimie, le génie chimique, la chimie industrielle, la chimie environnementale, la chimie médicale, celle des matériaux, etc.

Congo-Brazzaville

Exportation - Le PAPN renoue avec le transport de minerais 28 ans après

Le directeur général du Port autonome de Pointe-Noire (PAPN), Séraphin Bhalat, a salué, le… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.