Bénin: Le président de l'Assemblée expose les propositions de sortie de crise

Assemblée nationale du Bénin

Le président de l'Assemblée nationale du Bénin, Adrien Houngbédji, a livré mardi 19 mars à la presse l'essentiel des propositions de sortie de crise qui seront soumises en débat à la plénière puis au vote jeudi ou vendredi.

Au moment de la constitution et du dépôt des dossiers, le quitus fiscal et le certificat de conformité ont fait courir jusqu'au dernier moment plusieurs partis. Ce fut un des obstacles majeurs qu'ils n'ont jamais réussi à surmonter.

Les lois dérogatoires élaborées font de nouvelles propositions. Si elles sont votées et appliquées, les partis pourront s'enregistrer plus facilement indique Adrien Houngbédji. « Un délai supplémentaire de dix jours sera accordé aux partis politiques. Le ministère de l'Intérieur doit faire ses observations en une seule fois. Il doit les assister et indiquer les pièces qui manquent. Au bout de 5 jours, il est tenu de délivrer le certificat d'enregistrement aux partis concernés. »

Cela fait quatorze jours maintenant que la mission a commencé. Le calendrier initial devient trop juste, alors, un réaménagement s'impose. « En faisant les décomptes, cela nous a amenés à proposer une modification de l'article 80 de la Constitution en y ajoutant un dispositif qui dit que le mandat des députés peut être prorogé de 45 jours. »

La session extraordinaire reprend jeudi, Ce mercredi, veille de cette reprise, Adrien Houngbédji doit encore beaucoup consulter. Il a rendez-vous avec Boni Yayi, Ibn Chambas de l'ONU, et l'ensemble des partis politiques.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.