19 Mars 2019

Sénégal: Kolda - Des parajuristes se penchent sur la protection des droits des femmes et des enfants

Kolda — Un atelier de partage destiné à une vingtaine de parajuristes s'est ouvert mardi à Kolda (sud), dans le but d'outiller les participants en matière de protection des droits des femmes et des enfants.

À l'initiative de l'Association des juristes sénégalaises (AJS), cette session de formation est organisée partenariat avec l'ONG Save The Children, avec la participation d'organisations de femmes et de responsables de la société civile.

Selon Ramata Oumar Sall, responsable de la "boutique de droit" de Kolda, l'objectif de cet atelier est "permettre aux participants d'être mieux outillés pour accompagner la prise en charge des préoccupations des populations en matière de droit pour la protection des droits des femmes et des enfants."

A l'issue de cette formation, les participants devraient "disposer d'outils juridiques liés aux droits humains et aux mécanismes de protection", en vue d'accompagner les populations dans la prise en charge de problèmes d'ordre juridique en s'impliquant dans la vulgarisation, la protection des droits des femmes et des enfants.

Les acteurs concernés par cette session de formation de deux jours viennent des organisations de femmes, d'associations ou mouvements de jeunesse, sans compter la participation de leaders traditionnels et d'enseignants.

Les bénéficiaires sont appelés, au cours de cette session, à partager sur les modules d'initiation aux droits des femmes et des enfants les plus récurrents dans la région de Kolda.

Sénégal

Cannes 2019 - Mati Diop et Ladj Ly aspirent à la Palme d'or

Chaque grande chose commence petite... Au Festival de Cannes 2019, deux versions longues de deux courts métrages… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.