20 Mars 2019

Tchad: Francophonie - Français et arabe cohabitent avec plus de 120 langues

Au Tchad où le français cohabite avec l'arabe tchadien, la langue véhiculaire et majoritairement parlée par les quinze millions d'habitants. Mais ces deux langues officielles doivent également cohabiter avec plus d'une centaine d'autres langues utilisées à travers le pays. Alors quand parle-t-on arabe, français, sara ou encore kabalaye ?

Dans un restaurant branché, perché sur le toit d'un immeuble de la capitale Ndjamena, pas besoin de tendre l'oreille pour distinguer plusieurs langues.

Ici, jeunes travailleurs et étudiants passent du français à l'arabe en quelques secondes. « Ici, au niveau du restaurant, le plus souvent, on parle uniquement l'arabe.

C'est une manière de se distraire parce que c'est une langue maternelle, et c'est très facile de l'utiliser. Ça ne demande pas beaucoup d'efforts. Mais dans le cadre du travail, c'est uniquement la langue française qu'on utilise », explique Abakar, un ingénieur de 28 ans.

A côté de lui, ses amis sirotent un thé. Et beaucoup disent utiliser aussi leur langue maternelle selon les sujets abordés.

« Je parle kabalaye en famille quand notre sujet de discussion est un sujet sensible, sur les questions de parler des problèmes de la famille et que l'on est au milieu de plein de monde on parle le kabalaye pour ne que d'autres personnes ne comprennent », témoigne Leïla, la gérante du restaurant Ndjamena Fast Food.

L'arabe et le français, les deux langues officielles

Même constat pour Youssouf, un écrivain et doctorant. Lui utilise le kanembou pour mieux négocier ses prix au marché. « Je sais que la plupart des commerçants au marché sont des kanembou. Je pourrais ainsi oser une certaine familiarité.

Et là, il va peut-être me recevoir avec beaucoup d'égards, et me faire des prix assez raisonnables », explique-t-il.

Au Tchad, le français et l'arabe sont les deux langues officielles. Et plus de 120 langues sont parlées à travers le pays.

Tchad

Le président du Collectif contre la vie chère renonce à sa marche

Au Tchad, le président du Collectif contre la vie chère, Djingamnayal Nelly Versinis, a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.