19 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Éducation nationale - Les cours interrompus à Bingerville

Cet arrêt des enseignements est consécutif à une menace de mouvement de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci).

Cette organisation demanderait aux autorités étatiques de solutionner avec diligence les problèmes posés par leurs formateurs grévistes. Et cela, afin d'éviter une année blanche à l'école.

C'est donc pour des raisons de sécurité, et pour éviter un affrontement dont l'issue serait incertaine, que les proviseurs des lycées de filles et de garçons, ont demandé aux apprenants et à leurs maîtres de regagner leurs domiciles respectifs.

Surtout que ces écoles, seules à continuer de fonctionner dans cette direction régionale seraient dans le viseur des grévistes selon des rumeurs.

Rappelons que ce mouvement de la Fesci devrait se poursuivre jusqu'au jeudi 21 mars prochain selon nos sources.

Vivement que cette situation trouve une issue honorable qui satisfasse toutes les parties prenantes pour le retour de la quiétude dans la communauté éducative de Côte d'Ivoire.

Cote d'Ivoire

Serey Dié - De gérant de cabine téléphonique à joueur professionnel, l'émouvant récit de l'Eléphant

Même s'il a raté un pénalty contre l'Algérie il y a quelques jours, entraînant… Plus »

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.