20 Mars 2019

Burkina Faso: Troubles du sommeil - Bonjour ! Avez-vous passé une bonne nuit ?

Avez-vous bien dormi la nuit dernière ? Le ronflement du voisin ou de la voisine de lit n'a-t-il pas perturbé votre sommeil ? En tout cas, sachez qu'un sommeil de mauvaise qualité a des conséquences néfastes sur la santé et sur le vieillissement. Alors dormons-nous toujours bien ? Qu'est-ce qu'un bon sommeil ?

Quelle est l'importance du sommeil sur la santé ? A l'occasion de la Journée mondiale du sommeil, célébrée le 15 mars dernier sous le thème «dormir bien pour un bon vieillissement», nous avons rencontré le Pr Jean Kaboré, médecin neurologue à l'hôpital Yalgado, qui a répondu à ces différentes questions et donné des astuces pour un bon dodo.

C'est évident, tout le monde dort. C'est même une lapalissade, dira le Professeur Kaboré, pour qui il n'y a que les dieux qui ne dorment pas. Pourtant, a-t-il vite relevé, il y a un dieu du sommeil. Qu'est-ce donc le sommeil ?

«C'est une fonction du cerveau tout comme on voit, on parle, on entend... », l'a simplement défini le neurologue. Ainsi, on a tous besoin de bien dormir.

D'ailleurs, toujours selon le Pr Kaboré, le sommeil fait partie des 3 piliers de la santé et du bien-vivre qui sont : le bien manger, le bien bouger (sport) et le bon sommeil.

Le sommeil ne se commande pas

«On a bien dormi lorsqu'au réveil on ne se sent pas fatigué, qu'on a l'esprit alerte, qu'on se sent bien dans sa peau.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on ne peut pas imposer un bon sommeil à quelqu'un, on se procure soi-même un bon sommeil », a répondu notre spécialiste avant d'ajouter qu'en général, comme le sommeil se passe la nuit, il n'y a pas mal de paramètres à considérer pour bien dormir. Par exemple, l'environnement va conditionner un bon ou un mauvais sommeil.

Il s'agit de prendre en compte des éléments comme là où on se couche (lit, natte ou couette), le bruit autour, la lumière du lieu (est-ce un éclairage fort ou tamisé), la température ambiante (on ne peut pas bien dormir quand il fait trop chaud).

Si on peut s'entourer d'un certain nombre de précautions pour avoir un sommeil de qualité, il n'y a cependant pas une quantité suffisante de sommeil qu'on puisse indiquer.

« Le sommeil, c'est comme l'appétit. Quand on a un gros appétit, on mange jusqu'à satiété, quand on a un petit appétit, la petite quantité de repas qu'on prend suffit pour être rassasié. Ainsi, il y a de gros dormeurs comme de petits dormeurs. Mais en moyenne 5 à 6h de sommeil par jour sont suffisantes chez l'adulte.

En fonction de l'âge, la durée du sommeil varie. Par exemple, le nourrisson va dormir 20 à 22h par jour alors que le sujet âgé (70-90 ans) va dormir 3 à 4h. Chacun dort selon ses besoins », a relevé le Pr Kaboré.

Ah ! ces enfants qui ne dorment pas tôt !

Dormir étant une fonction du cerveau, il permet de récupérer des états de fatigue et pour cela, il faut dormir et bien dormir. A cet effet, il y a, selon le neurologue, une hygiène du sommeil à respecter pour ne pas manquer de sommeil en qualité et en quantité.

Chez l'enfant dont le cerveau est jeune, en plein développement et qui a besoin de se structurer, il faut qu'il dorme suffisamment et bien, a-t-il indiqué. Et de prescrire : Il est bien de limiter leur temps devant la télévision et les jeux pour qu'ils puissent dormir au moins 8 h par nuit.

Pourquoi certains ronflent ?

Selon le Pr Kaboré, l'organisme qui dort a son fonctionnement modifié : «Quand on dort, les muscles sont au repos. Par contre, certains organes, comme le cœur, continuent de fonctionner pour faire circuler le sang vers les autres organes. On va alors, quand on dort, continuer de respirer.

Mais comme les muscles sont relâchés, l'air qui va traverser le carrefour aérodigestif peut être perturbé. Quand c'est suffisamment perturbé, c'est-à-dire quand l'air passe à travers des conduits aériens rétrécis, c'est en ce moment qu'arrive le ronflement ».

Toutefois, à l'en croire, quand on change de position, le ronflement diminue avant de disparaître au réveil avec le tonus musculaire.

Les personnes au cou court qui ont un carrefour aérodigestif réduit, celles aux grosses amygdales ou aux grosses langues, les personnes en surpoids ou obèses, celles qui consomment de l'alcool avant de dormir... sont les plus exposées au ronflement.

Faut-il s'inquiéter quand on ronfle ?

Oui, car même si le ronflement n'est pas une maladie du sommeil, il peut favoriser la survenue d'autres maladies comme les apnées du sommeil (des arrêts momentanés de la respiration quand on dort), les maladies cardiovasculaires comme l'hypertension artérielle et même la mort subite.

Cependant, on peut arrêter définitivement de ronfler, toujours selon notre médecin : «Il suffit d'identifier le facteur de ronflement et de le traiter». A cet effet, la prise en charge des troubles du sommeil relève de plusieurs spécialités médicales comme la neurologie, la pneumologie, la cardiologie et l'ORL.

Toutefois, le professeur regrette que les populations ne consultent pas beaucoup pour les problèmes de sommeil et même que les pathologies liées au sommeil ne soient pas connues.

Pourtant, a-t-il souligné : « Comme tout le monde dort, on a forcément besoin de consulter pour améliorer son sommeil et sa vie en général.

Mais nous n'en voyons pas régulièrement. Seules quelques personnes consultent pour les problèmes de ronflement ou parce qu'elles dorment en travaillant, ou encore qu'elles ne dorment pas du tout ou que le sommeil ne leur suffit pas ».

Ne contractez plus de dette de sommeil

Saisissant l'occasion de la célébration de la Journée mondiale du sommeil, fixée chaque dernier vendredi qui précède le printemps, et qui a eu lieu cette année le 15 mars sous le thème : « un meilleur sommeil pour améliorer notre vieillissement », le chef du service neurologie de Yalgado a exhorté tout un chacun à prendre soin de son sommeil.

« Avant d'aller au lit, il faut éviter de consommer certaines substances (café, thé ou alcool) qui altèrent la qualité et la durée du sommeil.

Il ne faut pas non plus prendre des médicaments pour dormir. Il faut seulement veiller à ne pas contracter de dette de sommeil et à avoir une bonne hygiène du sommeil. Les écrans (télé, ordinateurs) doivent être éteints au moins 30 minutes avant d'aller dormir », a-t-il conseillé.

Burkina Faso

Présimètre - Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10

Dans le but de contribuer à la consolidation de la culture démocratique, à l'institutionnalisation… Plus »

Copyright © 2019 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.