Burkina Faso/Mauritanie: Etalons # Mourabitounes du 22 mars - Petit à petit, l'écurie se remplit

Match de football

En prélude au match du 22 mars prochain comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, les Etalons du Burkina vont recevoir les Mourabitounes de la Mauritanie au stade du 4-Août à 17h.

Les joueurs sélectionnés ont commencé à affluer à Ouaga pour le stage de préparation qui a démarré le lundi 18 mars.

Les Etalons ont le pied à l'étrier afin d'être au top pour le match contre les Mourabitounes. Le contingent des professionnels est en train de déferler sur la capitale burkinabè. L'équipe sait qu'elle n'a pas son destin en main, mais elle ne veut pas se laisser surprendre par l'adversaire sur ses propres installations.

C'est la raison pour laquelle elle va effectuer un stage de 5 jours avant la rencontre. La première séance s'est tenue le lundi au stade du 4-Août.

Mais déjà le coach Duarte devra faire sans Dylan Ouédraogo blessé et remplacé par Trova Boni. De plus, Patrick Malo a présenté des douleurs au pied et Alain Traoré traîne aussi des douleurs depuis sa dernière sortie en club.

Au cours de cette première répétition des gammes, 18 joueurs ont répondu présents. Etaient attendus pour hier Steeve Yago, Boni Trova, Blati Touré, Ousmane Sylla et Adama Guira. Par ailleurs, l'effectif a été complété à 25 par Hassim Traoré, sociétaire de Saint Priest en national 2 en France.

On sentait la bonne ambiance malgré le contexte dans lequel le match va se dérouler. Il faut en effet une victoire au Burkina et espérer que l'Angola ne batte pas le Botswana. «On va se focaliser sur notre match sans penser à ce qui va se passer dans l'autre opposition.

Le plus important est de gagner notre match et devant notre public, tout en espérant qu'à la fin, on va tous célébrer la qualification. On sait qu'on est déjà passé par cette situation dans le passé », nous a dit Jonathan Pitroipa.

Pour le coach, c'était juste une séance de récupération de la fatigue du voyage car l'effectif n'était pas au complet. «Demain (NDLR mardi), tout le monde sera là et on pourra travailler.

Tout le monde est motivé et le joueur qui présentera des doutes pour la qualification ne va pas figurer sur la feuille de match », a prévenu Paulo Duarte.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.