19 Mars 2019

Sénégal: Fatick - 215 kilogrammes de chanvre indien saisis à Gossas (Douanes)

Fatick — Au total 215 kilogrammes de chanvre indien ont été saisis dans la nuit du lundi au mardi à Gossas par des agents de la brigade mobile des Douanes, a appris mardi l'APS de source sécuritaire.

"En patrouille dans la nuit du lundi au mardi à Gossas, nos agents de la brigade mobile sont tombés sur des individus porteurs de sacs-à-dos remplis", a confié le commandant, Abdou Thiam, chef de la subdivision des Douanes de Fatick.

"Pris de panique et profitant de l'obscurité ces individus ont jeté les sacs qui contenaient une importante quantité de chanvre indien pour prendre la fuite", a-t-il ajouté.

Le commandant Thiam, a souligné, que cette saisie est l'illustration que la région de Fatick est devenue une voie de passage privilégié de drogues et de faux médicaments.

"Ayant compris cette situation, les autorités de la douane ont ouvert à Fatick une nouvelle subdivision des douanes", a-t-il encore souligné ajoutant que "depuis lors on a saisi d'importantes quantités de drogues et de faux médicaments qui seront incinérées le jour du 4 avril".

Sénégal

CAN 2019 - Qui de l'Algérie ou du Sénégal succédera au Cameroun ?

Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent ce vendredi 19 juillet 2019 au Caire pour la finale de la 32e… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.