20 Mars 2019

Maroc: La FCS et la CFCIM pour une offre pédagogique pertinente en faveur des entreprises

Signature à Casablanca d'une convention de partenariat pour la promotion des métiers de la vente et du commerce

Une convention de partenariat a été signée, lundi à Casablanca, entre la Fédération du commerce et services (FCS) et la Chambre française de commerce et d'Industrie du Maroc (CFCIM) pour assurer une offre pédagogique pertinente en faveur des entreprises dans les métiers de la vente, des services et de l'agilité commerciale.

Signée par la présidente de la Fédération relevant de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Bouchra Outaghani, et le président de la CFCIM, Philippe-Edern Klein, cette convention s'inscrit dans le cadre d'un véritable programme de formation orienté agilité et génération de valeur initié par la FCS, estimant que l'un des plus grands leviers de développement et de croissance de son secteur repose sur le capital humain et l'innovation systémique.

Délivrées par des experts, ces formations composent une première partie d'un dispositif de mise à niveau et de perfectionnement qui se déroulera sur les douze régions du Maroc. Elles seront sanctionnées par une certification au bénéfice des participants, rapporte la MAP.

La Fédération, regroupant les principaux acteurs du secteur du commerce et services du Maroc, compte continuer à investir davantage dans le capital humain pour en faire un véritable levier de développement et d'essor du secteur du commerce et des services au Maroc.

Dans une déclaration à la presse, le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, s'est félicité des synergies et de la complémentarité entre la CGEM et la CFCIM en faveur du secteur du commerce et de services qui exprime un réel besoin en termes de formation.

Saluant la présence active de la Chambre française au Maroc, il a mis en avant le rôle de la CGEM en tant qu'interlocuteur du gouvernement sur un nombre de sujets ainsi que l'expertise qui s'est développée dans ce sens.

Pour sa part, Mme Outaghani, a souligné que ce partenariat qui donnera lieu à des synergies entre les deux structures permettra d'accompagner les entreprises membres de la Fédération du commerce et services en matière de formation, de développer des zones commerciales jointes et de créer des labels dans ce secteur.

De son côté, M. Klein a fait part de l'ouverture de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc sur les acteurs du secteur privé au Royaume, notant que l'action sera axée sur les incubateurs des start-up et les zones offshores.

Outre l'axe formation, la coopération entre la FCS et la CFCIM s'articule autour de l'appui-conseils, de la création de labels conjoints, de la réflexion sur le lancement de zones commerciales ou centrales d'achats et d'autres domaines d'intérêt commun et de la proposition de tarifs préférentiels aux membres de la CGEM souhaitant s'installer au niveau des parcs industriels de la CFCIM.

Elle aura également pour objet la coopération dans le cadre du Kluster mis en place par la CFCIM, la mise en place de services conjoints aux membres et l'organisation de missions d'affaires communes.

Maroc

Démission collective de plus de 300 médecins au Maroc

Dans une lettre conjointe envoyée au ministère, 305 médecins exerçant dans des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.