19 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Tibor Peter Nagy - "Nous souhaitons voir plus d'entreprises américaines en RDC, mais... "

Les Etats-Unis d'Amérique se disent plus que prêt à travailler avec le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, le long de cette législature qui est celle de l'alternance démocratique, principalement pour son programme urgent de 100 jours.

C'est ce qu'a affirmé Tibor Peter Nagy, Sous-secrétaire américain en charge des questions africaines, en visite à Kinshasa le 15 mars dernier. "J'ai souligné la volonté des Etats-Unis de travailler en partenariat avec son gouvernement au moment où il poursuit son engagement de faire progresser les valeurs démocratiques, de lutter contre la corruption, de respecter les droits de l'homme, de restaurer la sécurité et de promouvoir la prospérité". Ce, en vue d'apporter une large prospérité sociale et économique à la RDC, a-t-il signifié.

Les USA ont, cependant, hâte de soutenir le programme économique du Président de la République pour accroître les investissements, l'emploi, la croissance et améliorer les liens commerciaux bilatéraux responsables entre les Etats-Unis et la RDC. Toutefois, "nous souhaitons voir plus d'entreprises américaines en RDC, mais pour ce faire, il doit y avoir des règles du jeu équitables et transparentes". Lisez, en somme, la déclaration de Peter Tibor Nagy de passage en RDC.

DECLARATION DE TIBOR NAGY en RDC

Le 30 décembre, le peuple congolais a voté pour le changement. Ce changement de leadership historique et pacifique offre l'occasion aux Etats-Unis de travailler avec la nouvelle Administration Tshisekedi afin d'apporter une large prospérité sociale et économique à la RDC. Lors de ma rencontre avec le président Tshisekedi, je l'ai félicité pour son investiture et j'ai souligné la volonté des Etats-Unis de travailler en partenariat avec son gouvernement au moment où il poursuit son engagement de faire progresser les valeurs démocratiques, de lutter contre la corruption, de respecter les droits de l'homme, de restaurer la sécurité et de promouvoir la prospérité.

Outre ma rencontre avec le Président Tshisekedi pendant ma visite en RDC, j'ai aussi parlé à des représentants de toutes tendances politiques, à des membres de la société civile, à des entrepreneurs, à des jeunes leaders émergents ainsi qu'à des membres de la communauté américaine des affaires. Je me suis aussi entretenu avec des membres du personnel de la MONUSCO, des partenaires de l'USAID et les personnes courageuses chargées de la riposte anti-Ebola qui offrent une protection et assistance humanitaire importantes dans des conditions extrêmement difficiles.

L'esprit infatigable des congolais dont la plupart ont insisté sur le besoin de réforme et de progrès m'a inspiré. Le Président Tshisekedi a pris un bon départ pour amener le changement positif que les congolais souhaitent et méritent. Il a établi un plan de gouvernance de 100 jours solide et ambitieux et pris un nombre de mesures importantes au cours de son premier mois en fonction, afin d'accroitre la transparence, de promouvoir la responsabilité, de lutter contre la corruption, de réduire l'impunité et d'améliorer le respect des droits de l'homme.

Nous avons hâte de soutenir son programme économique pour accroitre les investissements, l'emploi, la croissance et améliorer les liens commerciaux bilatéraux responsables entre Les Etats-Unis et la RDC. Nous souhaitons voir plus d'entreprises américaines en RDC, mais pour ce faire, il doit y avoir des règles du jeu équitables et transparentes. Nous reconnaissons que la route menant à la prospérité sera longue et parfois cahoteuse. Les Etats-Unis continueront d'utiliser tous les outils à leur disposition, y compris les sanctions, pour faire en sorte que ceux qui menacent les droits de l'homme, le processus démocratique et la prospérité du Congo soient tenus pour responsables.

L'ambassadeur Hammer partage mon engagement à renforcer la coopération entre les Etats-Unis et la RDC. Je l'ai remercié, lui et son équipe, pour le soutien qu'ils m'ont accordé pendant ma visite. Je remercie aussi les congolais que nous avons rencontrés qui ont fait des évaluations honnêtes des défis sur le terrain et qui nous ont posé des questions difficiles. C'est ce que font les amis. Je l'ai dit à maintes reprises auparavant, mais je suis persuadé que, pour la RDC, nous devons tous regarder ensemble à travers le pare-brise, et non à travers le rétroviseur. Et, alors que je regarde en avant, je suis un optimiste et les Etats-Unis sont prêts à travailler en partenariat avec le président Tshisekedi, au moment où il œuvre à la réalisation du plein potentiel du Congo.

Congo-Kinshasa

Trois agents de l'État inculpés pour le meurtre des deux experts de l'ONU

Le parquet militaire a inculpé ce week-end trois agents de l'État pour le meurtre des deux experts de… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.