20 Mars 2019

Madagascar: Lutte contre l'insécurité - Nécessaire retour de l'éducation civique dans les programmes scolaires

« L'insécurité est un phénomène social » d'après les dires du général Jean Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale lors de l'atelier de relance de la reforme du secteur sécurité à l'hôtel Carlton Anosy hier.

Un phénomène social causé dans la majeure partie des cas par la situation d'extrême pauvreté des ménages malgaches. Elle provoque chez les jeunes - à cause du décrochement scolaire - un phénomène d'incivilité généralisé. La perte des notions et des valeurs civiques sont telles que les gens trouvent normales d'enfreindre les lois en vigueur. Les propos du ministre de la Défense confirment ainsi le fond de la problématique de l'insécurité dans le pays. Et il renvoie à l'urgence pour les responsables d'attribuer une attention particulière à la question de lutte contre la pauvreté.

L'éducation y trouve alors son lot de responsabilité. « Le retour de l'éducation civique et citoyenne dans le programme scolaire » a été avancé lors de l'atelier qui s'est tenue à Anosy hier. Une responsabilité qui n'incombe toutefois pas uniquement au ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et professionnel. Comme l'a fait savoir le général Jean Richard Rakotonirina lors de son discours d'ouverture « la question de sécurité est l'affaire de tous« .

Madagascar

Accueil des Barea - La population également en liesse à Ambositra

Les personnes en situation de handicap n'ont pas été laissées en reste. Plus »

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.