20 Mars 2019

Madagascar: Loi de Finances rectificative - Préparation sous le signe de la démarche participative

Transparence budgétaire oblige, les représentants de la société ont droit à la parole dans le processus de préparation de la loi de finances.

Transparence budgétaire oblige, le ministère de l'Economie et des Finances multiplie les réunions avec différentes entités publiques ou privées, afin de doter le pays d'une loi de finances capable de répondre aux besoins de développement économique.

L'élaboration de la loi de finances rectificative se poursuit au niveau du ministère des Finances et de l'Economie. Après la conférence budgétaire avec les institutions et les départements ministériels, le processus s'est poursuivi, hier à travers une rencontre avec les organisations de la société civile.

Importance particulière

Organisée par la Direction Générale des Finances et des Affaires Générales (DGFAG) cette réunion de travail est destinée à renforcer la participation des organisations de la société civile dans la détermination des orientations et perspectives budgétaires du prochain projet « loi de finances rectificative ». La rencontre qui a vu la présence du Directeur du Cabinet du ministère de l'Economie et des Finances Tsialiva Rajaobelina était, en tout cas, l'occasion pour les représentants de la société civile présents, de formuler des recommandations quant à l'élaboration du budget mais également de donner leurs points de vue sur certains indicateurs.

En tout cas, la démarche du ministère de l'Economie et des Finances est d'une importance particulière pour la vie socioéconomique du pays dans la mesure où elle permet aux techniciens des finances de prendre en compte des besoins réels de la population. Parmi les sujets discutés au cours de cette rencontre figurent, entre autres le recrutement des maîtres FRAM et du personnel du secteur de la santé, notamment au niveau des centres de santé de base ; la mise en œuvre des travaux de réhabilitation des routes provinciales et communales pour faciliter le transport des produits; la poursuite des activités des cantines dans les établissements scolaires et le choix de la priorisation des actions à mettre en œuvre ont été entre autres les points soulevés par ces acteurs de la société civile.

IEM

Cette démarche participative témoigne en tout cas de la volonté du ministère de l'Economie et des Finances de doter le pays d'une loi de finances rectificative, capable d'aider à réaliser les objectifs de développement fixés dans la Politique Générale de l'Etat conformément aux visions de l'Initiative pour l'Emergence de Madagascar (IEM). Sur ce point, d'ailleurs le Directeur Général des Finances et des Affaires Générales, Oliva Emmanuëlla Randimbiarisoa a expliqué que l'élaboration d'une loi de finances rectificative s'avère nécessaire dans la mesure où la Politique Générale de l'Etat présente de nouvelles orientations et de nouveaux objectifs.

Un arbitrage des allocations de ressources se fera ainsi en fonction des priorités définies pour chaque secteur. « Chaque crédit mobilisé devrait contribuer au bien-être de la population et au développement économique du pays » a précisé le DGFAG. A noter que pour cette année 2019, les prévisions tablent sur une croissance économique de 5,2%, un Indice de Prix à la Consommation (IPC) de 6,8%, un déficit budgétaire de 3,5% et un taux de pression fiscale de 12,2%. Tous ces indicateurs sont considérés dans le cadre de la préparation de la LFR.

Après cette réunion avec les OSC, une rencontre avec les acteurs du secteur privé est prévue. Cette optique s'inscrit toujours dans le renforcement de la transparence budgétaire. Par la suite, une proposition d'allocution budgétaire sera transmise aux ministères. Après l'envoi de circulaire de répartition, le projet de budget sera saisi. Sa consolidation sera finalisée avant la présentation en Conseils des ministres.

Madagascar

Rencontre Rajoelina - Pétroliers - Des points de convergence trouvés

En bonne voie. Comme prévu, la rencontre entre le président de la République Andry Rajoelina et les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.