Madagascar: Claudio Tida - « Gagner les 4h, c'est une sensation à part »

interview

Claudio, comme on le surnomme, a toutes les raisons de sourire aujourd'hui.

Vainqueur des 4 Heures Honda pour la première fois, sur une KTM SX-F 350, en compagnie de Pascal Dorseuil, Claudio se confie sur les péripéties de la course de dimanche.

Enfin, vous avez gagné les 4h. Qu'avez-vous ressenti dimanche ?

Jusqu'à maintenant, je ne réalise pas encore vraiment. C'est une sensation à part de gagner les 4h. Vous savez, j'en ai gagnées des courses, mais dimanche, c'était vraiment fort. J'étais très stressé lors de mon premier relais et j'ai fait beaucoup d'erreurs. Je n'ai jamais senti ça de toute ma vie, je n'ai jamais eu de telles crampes. De plus, je n'ai jamais mené les 4h auparavant.

Comment avez-vous fait pour gérer le stress et la pression ?

Fort heureusement, j'ai pu compter sur mes proches. Ils ont vu que je n'étais pas du tout bien. Ils m'ont parlé pour me détendre. Les Réunionnais aussi m'ont beaucoup aidé à gérer tout ça, ils ont l'habitude de ce genre de stress.

Au moment d'enlever votre casque, quels étaient vos premiers mots ?

C'était difficile de décrire mes émotions. J'ai juste lâché « Ouf ! Enfin ! On a fini sans problème. » Avant, on a toujours rencontré des soucis et c'est ce qui m'a toujours privé d'une victoire aux 4h. Dans le dernier tour, j'ai assuré au maximum, car tout pouvait encore arriver. J'ai quasiment roulé au ralenti. Je tiens à remercier l'équipe de Madauto, notamment les mécanos qui ont travaillé très dur.

C'est votre première victoire avec la KTM SX-F 350. Peut-on dire que vous l'avez apprivoisée maintenant ?

Je ne l'ai pas encore apprivoisée à 100%. Mais je peux dire qu'il y a une réelle progression depuis ma première prise en mains. J'ai décidé de rester sur la 350 pour les courses à venir et je finirai la saison 2019 avec cette moto.

Un petit mot à propos de votre coéquipier pour finir ?

L'an passé, on avait été pénalisé dès le premier tour par un problème de pneumatique. Le même pépin s'est reproduit samedi. Mais heureusement, c'était durant le prologue et on a réparé le tout avant la course de 4h. Pascal était en forme et il a très bien roulé. On passe de troisièmes en 2018 à premiers cette année. On peut dire qu'on a rectifié le tir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.