20 Mars 2019

Ile Maurice: Soeurs siamoises - Cléanne Papillon est hors de danger

La bonne nouvelle est tombée ce mercredi 20 mars. L'état de santé de Marie-Cléanne Papillon s'est stabilisé. Les médecins ont confirmé qu'elle a bien réagi suite à l'intervention chirurgicale. Si tout se passe bien, Ian Papillon sera de retour au pays d'ici trois semaines.

Après l'annonce, le couple Papillon s'est rendu à l'église pour une prière. Déjà, hier, la petite avait les yeux grands ouverts quand Marie-Hélène et Ian Papillon lui ont rendu visite . Marie-Cléanne s'est réveillée après la lourde intervention de dix heures, subie lundi, pour la séparer de sa sœur siamoise, Marie-Cléa. «Mo senti mwa soulazé», dit la mère, les larmes aux yeux. Selon les médecins sur place, Cléanne est un «very strong baby».

D'habitude pour ce genre d'opération, il n'est pas recommandé de laisser le bébé éveillé car «il souffrira trop. La douleur est insoutenable», explique un des médecins traitants. Si Marie-Cléanne continue à réagir de la sorte, les Papillon seront de retour dans quelques semaines.

Quant à Cléa, son corps sera rapatrié. «Je compte assister aux funérailles de Cléa», confie Marie-Hélène Papillon. Une fois les procédures complétées, la dépouille du bébé arrivera la semaine prochaine. Et sa mère fera aussi le voyage. La petite, qui n'a pas survécu à l'opération, sera par la suite enterrée.

Son époux restera avec Cléanne à l'hôpital Narayana Hrudayalaya jusqu'à ce qu'elle aille mieux. C'est ce qu'ils ont décidé. À hier, avec l'aide des travailleurs sociaux de l'établissement hospitalier, les parents effectuaient les démarches administratives.

À Maurice, le ministère de la Santé a demandé plusieurs documents aux parents, dont l'acte de naissance et le certificat de décès de Cléa pour enclencher les procédures requises.

Après les funérailles de Cléa, Marie-Hélène Papillon compte profiter de quelques jours avec ses trois fils, qu'elle n'a pas vus depuis environ trois mois. «Après, je me rendrai à Bangalore à nouveau. Je veux être auprès de Cléanne. Mo latet pa pou anplas sinon.»

Ile Maurice

Reporters sans frontières met en garde contre la nouvelle ICTA

Ces amendements à l'Information and Communication Technologies Act (ICTA) pourraient être utilisés… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.