20 Mars 2019

Tunisie: Une enquête révèle l'existence de 87 cas présumés

Le département de l'Education a pris des mesures à l'encontre des personnes reconnues coupables, dont 23 procédures de limogeage, 21 renvois temporaires et autres sanctions judiciaires.

Le ministère a appelé les parents, les éducateurs et tous les acteurs du système éducatif à soutenir ses efforts «et à faire face à tous ceux qui portent atteinte aux élèves».

Le ministère de l'Education a souligné que l'enquête sur le terrain s'inscrit dans le cadre du suivi de l'affaire qui avait suscité la consternation de la communauté tunisienne la semaine écoulée après les révélations sur les agressions sexuelles dont ont été victimes des élèves dans la région de Sfax et conformément à l'engagement du ministre de l'Education de dénoncer des cas de harcèlement et d'éclairer l'opinion publique sur ces crimes. Le porte-parole officiel des tribunaux de Sfax, Mourad Turki, avait déclaré que les harcèlements à l'encontre de 20 élèves à Sfax, impliquant un enseignant, avaient été commis à l'intérieur de l'école et dans le domicile de l'accusé où il donnait des cours de rattrapage. Il a ajouté que les enquêtes avaient révélé également que l'accusé a commis les mêmes actes dans sa propre voiture.

Tunisie

Libye/Tunisie - Le rapatriement d'armes françaises tourne au feuilleton

Intercepté le 14 avril à la frontière tunisienne en provenance de Tripoli, un convoi… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.