15 Mars 2019

Conclave pour promouvoir un dialogue politique stratégique sur le développement en Afrique

Tagged:

Marrakech (Maroc) — Le Programme alimentaire mondial (PAM) tiendra un dialogue stratégique de haut niveau sur le thème, « Investissements en Afrique pour la création d'emplois : capital humain, agriculture durable et partenariats avec le secteur privé » à Marrakech, au Maroc, parmi les manifestations parallèles organisées en prévision de la Conférence des ministres des finances, de la planification et du développement économique (COM 2019). Le dialogue aura lieu dans la salle de réunion Oliveraie du centre de conférences, le 23 mars 2019.

Reconnaissant la nécessité d'effectuer de profonds changements pour réaliser les Objectifs de développement durable et l'Agenda 2063, le PAM et ses partenaires ont facilité les examens stratégiques nationaux de lutte contre la faim dans l'ensemble de l'Afrique, afin d'établir une base de référence sur les principaux moteurs et solutions de l'insécurité alimentaire, de la malnutrition et de recommander des investissements appropriés afin de venir en aide aux pays à progresser vers ces objectifs. Le PAM, les gouvernements nationaux et d'autres partenaires ont soutenu au fil des années des études sur le coût de la faim en Afrique qui ont évalué le lourd tribut que la sous-nutrition des enfants impose aux économies africaines et la nécessité impérative de s'attaquer à cet obstacle à la transformation socio-économique du continent.

Cette manifestation de haut niveau a pour objectif de promouvoir un dialogue politique stratégique sur le développement en Afrique, axé sur les défis et les opportunités communs et les solutions locales, formulées par les pays. À cette fin, les partenaires de développement et les gouvernements africains doivent trouver des moyens de traduire les nouvelles données mondiales et les réflexions sur le développement en solutions locales durables.

Les hauts fonctionnaires des ministères des finances, de la planification et du développement économique, les décideurs, les planificateurs du développement et les experts en finance, la société civile, le secteur privé et les acteurs internationaux sont attendus à la réunion.

Les discussions porteront sur les raisons et les arguments en faveur de la priorisation des investissements dans le capital humain et de l'augmentation des allocations budgétaires pour une création d'emplois en faveur du capital humain, la sécurité alimentaire et la nutrition, une agriculture durable et des infrastructures connexes en partenariat avec le secteur privé.

Copyright © 2019 United Nations Economic Commission for Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.