20 Mars 2019

Sénégal: Prise en charge de la santé bucco-dentaire chez les enfants - Plus de 76% touchés

Les enfants âgés de 7 à 9 ans sont les plus affectés par les maladies de la bouche. Ils sont très nombreux à développer la carie dentaire avant même la perte de leurs dents de lait. Une contamination souvent due par la consommation d'aliments très sucrés et une non-pratique du brossage des dents.

Le recours aux spécialistes se fait également en urgence. Ce qui porte la prévalence à plus de 76% selon le docteur Noel Akondé, par ailleurs, président de l'association des chirurgiens dentistes du Sénégal.

La journée mondiale de la santé bucco-dentaire sera célébrée ce mercredi 20 mars autour du thème: «hisser la santé buccodentaire au rang de priorité en matière de santé».

Une occasion donnée par les spécialistes de la santé bucco-dentaire de porter la sensibilisation au niveau des populations. Chez le sujet enfant, beaucoup d'entre eux, présentent des signes de carie, des taches noires ou brunes sur la dent renseignent d'une pathologie dentaire.

Pour ce père de famille, ses deux enfants soufrent de carie dentaire, ils ont été diagnostiqués à l'école et le recours à un chirurgien dentiste d'impose.

«En regardant la bouche de mon fils, je m'en suis aperçu qu'il présentait une carie. Il y a des dents trouées, rongées par la carie et qui se propage», a fait savoir Hamidou Diagne rencontré aux HLM et qui revenait chez le dentiste avec son fils.

Ce père de famille, conseille certes, à ses enfants de se brosser les dents après les repas, cependant, il ne semble avoir pris le soin de vérifier si les dents sont bien portantes.

«Mon fils se brosse toujours les dents après les repas. J'ai été surpris, quand il m'a apporté la recommandation du médecin lors des consultations générales à l'école» a-t-il fait savoir.

Comme ce père de famille, ils sont nombreux à être dans cette situation, les enfants sont laissés à leur propre sort concernant la santé de leurs dents et le recours à médecin ne se fait que lorsque l'enfant se torde de douleur ou sur prescription d'un médecin à l'école. Une situation qui joue sur le développement phycologique et la croissance de l'enfant.

«Les enfants souffrant de pathologies dentaires sont très souvent fébriles. Ils ont un problème de croissance et s'absentent très souvent pour des rendez vous médicaux.

C'est une maladie qui touche le plus d'enfants et plus de la moitié de nos consultations tourne autour de la carie et du déparasitage», renseigne, M. Gomis surveillant dans une école privée de la place.

Une sortie confortée par le docteur Noel Akondé, président de l'association des chirurgiens dentistes du Sénégal qui a soutenu que les caries dentaires chez les enfants scolarisés est de l'ordre de 76%.

Sénégal

Bordeaux - Younousse Sankharé sur le départ ?

Sous contrat avec Bordeaux jusqu'en juin 2021, Younousse Sankharé n'a plus beaucoup joué depuis… Plus »

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.