Gabon: Détention de Bertrand Zibi - Amnesty International exige sa libération

Détenu à la prison centrale de Libreville depuis les violences postélectorales de 2016, Bertrand Zibi ne serait pas en bonne santé. Amnesty International dit être très préoccupé par la détention de cet opposant gabonais. L'organisation a publié, ce 20 mars sur son site internet, un texte fustigeant une détention illégale. Ci-dessous, une partie de la publication de cette ONG internationale.

« L'arrestation et la détention de Bertrand Zibi Abeghe dans des conditions inhumaines depuis plus de deux ans et demi montrent clairement la volonté des autorités gabonaises de museler l'opposition, » a déclaré Tity Agbahey, chargée de campagne pour l'Afrique centrale à Amnesty International.

« Elles doivent mettre fin à cette détention arbitraire et ouvrir une enquête sur les faits de torture subie par cet opposant en prison ».

Depuis deux ans et demi, il est incarcéré dans des conditions cruelles, inhumaines et dégradantes dans une cellule en béton, sans lumière, et dont l'exiguïté force les occupants à dormir à tour de rôle. Longtemps torturé au début de sa détention, Bertrand Zibi Abeghe souffre de graves séquelles physiques et psychologiques.

Amnesty International est préoccupé par sa longue détention provisoire, dont le délai légal prévu par le code de procédure pénale gabonais est dépassé depuis septembre 2018. Les demandes de mise en liberté formulées par les avocats ont plusieurs fois été rejetées, et aucune date n'a été fixée pour un éventuel procès.

Bertrand Zibi Abeghe a été inculpé des délits d'« instigation aux violences », de « manœuvres de nature à provoquer des troubles ou manifestation contre l'autorité de l'Etat », « instigation aux violences et voies de fait », et de « non-assistance à personne en danger ».

L'organisation s'inquiète également de la grave détérioration de l'état de santé de Bertrand Zibi Abeghe qui n'a reçu aucune visite médicale depuis un an et a été interdit de visite durant la semaine ayant suivi la tentative de coup d'état du 7 janvier dernier au Gabon.

Texte intégral : https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2019/03/gabon-un-opposant-torture-en-prison-craint-pour-sa-vie/

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.