20 Mars 2019

Gabon: Assemblée nationale - Les Démocrates boycottent la mise en place des commissions

Les députés du parti Les Démocrates de Guy Nzouba Ndama ont boycotté la réunion de mise en place des bureaux des commissions permanentes. Ils estiment que le PDG a violé le règlement de l'institution en bénéficiant de 32 postes au lieu de 26.

Réunis le 19 mars en session plénière pour constituer les différentes commissions assurant le fonctionnement de l'Assemblée nationale, un groupe de députés (Les Démocrates), s'est fait remarquer en quittant la salle.

Sur 36 postes, 32 sont revenus au Parti démocratique Gabonais. Il s'agit de la mise en place des commissions permanentes de l'Assemblée nationale. Pour les députés du groupe Les Démocrates, toutes les parties constituantes ladite institution doivent être représentées au sein des bureaux constitués, comme les textes l'indiquent. Or, le PDG au pouvoir s'est arrogé la grande part des postes disponibles.

Le règlement de cette chambre du parlement gabonais prévoit que le nombre de postes attribué aux groupes parlementaires, majorité ou opposition, dépend de l'importance numérique de ces derniers. C'est donc le nombre d'élus acquis lors des législatives qui fixe les postes que chaque parti devrait bénéficier. Ayant fait le calcul, les opposants estiment que la majorité parlementaire du PDG devrait avoir 26 postes. Malgré cette grogne, la rencontre est allée à son terme.

Gabon

L'opposant Gérard Ella Nguéma interpellé par la police judiciaire

Le leader du Front patriotique gabonais Gérard Ella Nguéma a été interpellé ce lundi… Plus »

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.