20 Mars 2019

Congo-Kinshasa: La libération de 700 détenus toujours attendue par les défenseurs des droits de l'homme

Après la libération de quelques prisonniers emblématiques bénéficiaires de la grâce présidentielle, les défenseurs des droits de l'homme disent attendre toujours la libération conditionnelle de 700 personnes, tel que promis par Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du chef de l'État.

Mardi 19 mars, trois militants de l'UDPS sont sortis de la prison de Ndolo. Les services pénitenciers de Makala annoncent de leur côté quelques libérations probables entre jeudi et samedi prochains.

Le président de l'Association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho), Jean-Claude Katende affirme que les défenseurs des droits de l'homme ne sont pas encore en possession des arrêtés du ministre de la Justice sur ces autres détenus qui doivent quitter les prisons. Ce qui ne leur permet pas de savoir avec précision qui a déjà été libéré.

Congo-Kinshasa

Situation sécuritaire préoccupante dans les hauts plateaux de Minembwe

A Minembwe depuis des mois les populations sont obligées de quitter leurs habitations suite aux combats entre… Plus »

Copyright © 2019 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.