Cote d'Ivoire: Manifestations de mardi - « Il y a eu quelques arrestations... », confirme le gouvernement

« Il y a eu quelques arrestations. Ce sont des sujets qui sont en train d'être traités ce jour même (Ndlr: mercredi 20 mars 2019), dans le cadre de l'apaisement recherché par toutes les parties ».

C'est l'annonce faite par le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication, Sidi Touré, à l'issue du Conseil des ministres, ce mercredi 20 mars 2019. Quant aux personnes mises aux arrêts, le ministre n'a toutefois pas précisé s'il s'agit des élèves, étudiants ou des enseignants.

Le représentant du gouvernement estime que " dans quelques heures ", ce sujet concernant les arrestations " ne sera plus à l'ordre du jour".

Avant, Sidi Touré a « déploré » les violences qui ont émaillé les grèves dans le secondaire et le primaire, le mardi 19 mars 2019.

Les engagements pris par les responsables syndicaux, mardi à l'issue des discussions entre le comité interministériel et les syndicats, en vue de la levée du mot d'ordre de grève, « rassurent » le gouvernement.

Le porte-parole du gouvernement a, au nom du gouvernement, fait savoir que les « différents points de divergence sont en train d'être traités ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.