Cote d'Ivoire: Grèves dans l'Education nationale - Le gouvernement « déplore » les incidents observés mardi

Le gouvernement a "déploré" ce mercredi 20 mars, à l'issue du Conseil des ministres, les violences qui ont émaillé les manifestations dans le cadre des grèves dans le secondaire et le primaire, le mardi 19 mars 2019, à Abidjan et à l'intérieur du pays.

Pour régler cette situation dans le secteur de l'éducation, une réunion du comité interministériel et les représentants de 35 syndicats a eu lieu le mardi 19 mars 2019. Cette rencontre était présidée par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mabri Toikeusse.

A l'issue des discussions, selon le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, par ailleurs ministre de la Communication et des Médias, les responsables syndicaux ont pris « l'engagement » d'organiser une Assemblée générale dès le week-end prochain, en vue de la levée du mot d'ordre de grève.

« Cet engagement nous rassure. Nous restons dans l'attente des différents mots d'ordre », s'est réjoui le ministre.

Sidi Touré a assuré au nom du gouvernement que les « différents points de divergence sont en train d'être traités ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.