20 Mars 2019

Angola: L'Allemagne prête à appuyer l'économie digitale au pays

Luanda — La technologie allemande peut contribuer au développement de l'économie digitale en Angola, soit augmenter la capacité productive, a fait savoir mercredi à Luanda le vice-ambassadeur de l'Allemagne, Marco Mattheis.

Interpellé par la presse, en marge d'un colloque sur la « Transformation Digitale en Angola : Industrie 4.0 », organisé par l'Institut supérieur polytechnique de Technologie et Sciences « ISPTEC », le diplomate a souligné que dans les secteurs des énergies e de la mobilité il y avait beaucoup de possibilité pour l'Angola de jouir de l'expérience allemande.

Soulignant que son pays allait étudier la possibilité de créer une ligne de crédit dans ce sens, le vice-ambassadeur a dit que la géante de la technologie allemande « Siemens » et des institutions académiques avaient des projets liés au développement de manuels sur l'énergie renouvelable, condition requise pour développer le secteur de digitalisation.

Pour sa part, le directeur exécutif de la Siemens, Sérgio Filipe, a souligné que la digitalisation en Angola était encore débutante dans le secteur pétrolièr et de programmation. La digitalisation peut encore être utile à la fourniture de l'énergie pour améliorer la vie des citoyens, a-t-il ajouté.

Enfin, de son côté, le directeur-général de l'ISPTEC, Euclides Luis , a dit que les institutions d'enseignement supérieur avaient un rôle essentiel dans la recherche de solutions technologiques , à travers des projets scientifiques, dans la formation de cadres indiqués pour maximiser la mise en place et les avantages de l'industrie 4.0, et dans l'appui à l'Etat angolais dans l'installation de sa mosaïque d'intégration technologique.

Angola

Le Centre orthopédique d'Amboim produit 24 prothèses/mois

Le Centre orthopédique de la municipalité d'Amboim (Cuanza Sul), qui a repris ses services mardi, va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.