21 Mars 2019

Cameroun: « Nous surveillons toute l'étendue du territoire »

interview

Dr Georges Alain Etoundi Mballa, directeur de Lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies au ministère de la Santé publique.

Quelle est la situation épidémiologique du choléra dans le pays ?

Une épidémie de choléra a commencé en mai 2018, essentiellement dans les régions du Nord et de l'Extrême Nord. Nous avons aussi observé quelques rares cas dans la région du Centre et des suspicions dans le Littoral. Mais depuis pratiquement décembre, nous n'avons plus enregistré des cas dans le Nord et l'Extrême-Nord. Il y a une semaine, quatre cas suspects ont été confirmés dans le district de santé de Pitoa. En résumé, il faut savoir que la zone du Nord et de l'ExtrêmeNord qui est frontalière avec le Nigeria sera toujours à risque.

Parce que certains Etats du Nigeria sont en épidémie de choléra depuis un certain temps. Et comme nous sommes leurs voisins, il faut s'attendre à ce que de temps en temps nous ayons des cas dans ces deux régions. C'est pourquoi nous avons augmenté la vigilance de ce côté, de telle sorte que dès qu'il y a un cas, nous puissions le prendre en charge aussitôt. Donc aujourd'hui, l'épidémie de choléra a été parfaitement gérée. Quelques rares cas subviennent souvent. Mais nous parvenons à les prendre en charge.

Qu'en est-il du vaccin pour se prémunir de la maladie ?

Le vaccin n'est pas une stratégie à recommander aux populations. Il est réservé au personnel médical. Au niveau des populations, le plus important pour lutter contre le choléra, c'est le respect des règles élémentaires d'hygiène et l'assainissement du cadre de vie.

Et dès qu'on a un cas de diarrhée, il faut aller consulter. Pour ce qui est de la rumeur sur la résurgence de la diarrhée à Yaoundé, elle est infondée. Nous surveillons l'épidémie de choléra sur toute l'étendue du territoire. Dès que des cas suspects de diarrhées sont détectés, nous veillons à savoir s'il ne s'agit pas d'un cas de choléra.

Comment peut-on se prémunir du choléra ?

Le choléra est une maladie qui subvient dans un contexte de manque d'assainissement. Les gens qui n'ont pas de toilettes, qui font leurs besoins à l'air libre... voila la première cause de choléra. Par ailleurs, il faut changer nos habitudes. Nous devons prendre la peine de laver nos mains avant de manger, et veiller à ce que lorsque nous consommons des aliments non cuits, qu'ils soient propres. Maintenant, si des cas de choléra surviennent, il est important d'aller rapidement consulter. Parce que quand on va vite consulter, on est vite soigné et surtout, l'on évite de contaminer les personnes autour de soi.

Cameroun

Le sénat invite deux corrompus députés européens du Front National

Le gouvernement arrogant du Cameroun est visiblement perturbé par la récente résolution… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.