20 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Métiers agricoles - Des enseignants formés pour susciter des vocations auprès de leurs élèves

Une session de formation des instituteurs et professeurs a été lancée, le 20 mars à Kinkala, chef-lieu du département du Pool, dans le cadre de la mise en œuvre du projet « classes vertes » pour l'éducation nutritionnelle et la sécurité alimentaire au Congo.

Le projet « classes vertes » est une initiative du gouvernement congolais et de ses partenaires des agences du système des Nations unies, en partenariat avec le Département de l'agriculture des Etats-Unis (USDA). L'activité de Kinkala est censée regrouper des participants des départements de la Bouenza, du Kouilou, de la Lekoumou, du Niari, y compris du Pool. À travers cette initiative, le gouvernement et les partenaires au développement veulent promouvoir le travail de la terre et lutter contre la sous-alimentation. L'objectif de la formation, ont- ils dit, est de faire acquérir les connaissances scientifiques, techniques et les compétences en matière de sécurité alimentaire, nutritionnelle ; adapter les curricula aux contextes des apprenants et de l'environnement ; vulgariser les aspects de santé/nutrition dans les écoles.

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture est l'un des principaux partenaires impliqués dans cette initiative. Pour sa représentante résidente au Congo, Suze Percy Filippini, il est important d'inculquer chez les jeunes les notions de base de productions agricoles et la bonne manière de s'alimenter.

« Il est aujourd'hui prouvé que la santé et la nutrition sont des déterminants importants de la réussite des élèves et du processus d'apprentissage. Un manquement nutritionnel et une mauvaise santé des enfants en âge d'être scolarisés sont une cause d'absentéisme et de l'échec scolaire », a estimé l'intervenante, saluant l'installation d'une école qui offre à la fois un enseignement général et des savoir-faire nutritionnel et agricole.

En effet, cette session de formation de la partie sud concerne un échantillon de cent-soixante-neuf enseignants, dont vingt issus des écoles pilotes devront expérimenter les jardins scolaires. Ils seront tous employés comme formateurs, y compris les chefs de secteurs agricoles, les directeurs départementaux de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche et les personnes ressources du ministère de la Santé chargée de la nutrition des localités concernées par les classes vertes.

Un outil pédagogique a été conçu par l'équipe de l'Institut national de recherche et d'action pédagogiques. Le directeur de cabinet du ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Adolphe Mbou Maba, qui lançait les activités, a rassuré sur l'engagement du gouvernement de mettre les moyens nécessaires pour la concrétisation du programme.

Congo-Brazzaville

Police nationale - Des inspecteurs en formation

L'inspection générale, en partenariat avec le service de sécurité intérieure… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.