20 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Transport fluvial - L'Union européenne va installer des grues au port de Brazzaville

Le débarcadère fluvial de la capitale congolaise va être doté, dans les prochains jours, de nouvelles grues par l'Union européenne (UE), a annoncé le 20 mars à Brazzaville, l'envoyé spécial de cette institution pour la région des Grands Lacs, Koen Vervaeke.

S'exprimant à la presse, au terme d'un entretien avec le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, l'émissaire de l'UE a indiqué que son institution entend investir davantage en Afrique aux fins d'aider le continent à réaliser la croissance économique et créer des emplois.

« En Europe, nous savons qu'avec nos partenaires africains, la croissance économique, la création d'emplois viendront de l'investissement et non de l'aide au développement. Nous avons créé les moyens et les instruments d'investir davantage sur le continent », a indiqué Koen Vervaeke.

Concernant la République du Congo, il a déclaré : « L'ambassadeur (de l'UE NDLR) a signé un contrat de construction d'un port de pêche à Pointe-Noire. Dans quelques semaines, on va installer des grues au port de Brazzaville. C'est ce genre d'actions que nous allons développer davantage ».

L'UE est partie prenante dans le projet de construction de la route Gambari-Mindouli, dans le département du Pool. Elle a, par le truchement de la Banque européenne d'investissement, contribué au financement du programme de modernisation des installations du Port autonome de Pointe-Noire.

L'envoyé spécial de l'UE pour la région des Grands Lacs et le chef de l'Etat congolais ont évoqué les questions liées aux relations entre les deux parties. Ils ont également abordé les négociations entre le Congo et le Fonds monétaire international devant aboutir à la conclusion d'un accord de coopération économique.

En outre, les deux personnalités ont parlé des questions de paix et de sécurité dans la région des Grands Lacs où l'UE appuie les efforts de certains pays en matière de sécurité et de développement.

Selon Koen Vervaeke, l'UE a mobilisé huit cents millions d'euros en faveur de la République centrafricaine, en soutien à l'accord de paix. L'UE a aussi déployé deux cents militaires pour former les futures Forces armées centrafricaines.

Notons que le chef de l'Etat congolais assure actuellement la présidence en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

Congo-Brazzaville

Jordi Mboula - « Je suis patient, je sais que les bonnes choses arrivent... »

Quelques heures avant son match amical face à l'AJ Auxerre, le Cercle Bruges de Jordi Mboula s'entrainait au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.