21 Mars 2019

Madagascar: Volley-ball / Election - Entre continuité et changement

Jocelyn Andriamandimbisoa brigue un second mandat.

L'élection tant attendue du président de la Fédération malgache de volley-ball se déroulera ce jour à Toliara. Le sort de Jocelyn Andriamandimbisoa et de Tahiana Andriamanantena est entre les mains des ligues régionales.

Dans une fédération où les clubs, les joueurs et les joueuses se sont plaints, Jocelyn Andriamandimbisoa a été élu président de la FMVB, il y a quatre ans. Ils sont actuellement deux pour essayer de briguer le fauteuil de président de cette fédération sportive. Il s'agit de Jocelyn Andriamandimbisoa, actuel président qui prône la continuité, et Tahiana Andriamanantena, trace l'autre voie, le changement et qui désire se débarrasser des oripeaux du passé. La campagne même si elle n'a pas commencé officiellement, a été longue depuis les élections au niveau des ligues régionales

16 ligues. En ce qui concerne les candidats, Jocelyn Andriamandimbisoa est le président sortant. Il a été élu à la tête de la FMVB le 16 janvier 2015 avec huit voix annoncé comme le candidat du changement face à l'ancienne présidente, Bakoly Randrianilana. Quatre ans plus tard, il vise un second mandat où cette réélection s'annonce un peu compliquée face au candidat qui bénéficie d'une aura, après des férus de volley-ball. Lors de son mandat, il peut se vanter d'avoir remporté la médaille d'argent chez les dames aux Jeux des Iles de l'Océan Indien à la Réunion, le titre de vice-championne à la Coupe d'Afrique des nations chez les juniors dames. Mais ces résultats qui ont été éclipsés par la grogne des ligues, des clubs sur la gestion de la fédération. Tahiana Andriamanantena est une figure connue de cette discipline. Très jeune, il a joué au volley-ball avec l'équipe de l'AS Saint-Michel Amparibe en 1985. 25 ans plus tard, il a décidé de faire un come-back en intégrant le club de l'AS Voara en 2010 où, il a remporté le titre de vice-champion de Madagascar et champion de la CCCOI.

Tahiana Andriamanantena prône le changement

Flou. La majorité des présidents de ligues est arrivée hier, à Toliara. Mais ce qui a attiré plus d'un, hier à 16 heures, les responsables au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports, du Comité Olympique et les présidents des ligues régionales ne sont pas encore informés du lieu du déroulement de l'assemblée générale élective. Les 16 ligues régionales composantes de la fédération sont toutes en possession du certificat de conformité et peuvent participer au vote. « Cela fait très longtemps qu'on a attendu ce moment. Le pouvoir est entre nos mains maintenant si durant les quatre années, le président et son équipe ont fait ce qu'ils veulent » a expliqué, un président de ligue présent à Toliara. Place alors au verdict ce jour, après des mois de campagne entre promesses électorales et « financières ».

Madagascar

Diplomatie - Raffermissement des liens entre Madagascar et l'Italie

Poignée de main entre le Directeur Exécutif du Programme Alimentaire Mondial (Pam), David Beasly (à… Plus »

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.