21 Mars 2019

Tunisie: Des prix de vente au-dessous du coût de production

Par ailleurs, le Bureau exécutif de l'Utap s'étonne de la déclaration du ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche qui souligne que les prix des céréales à la production ne seront pas augmentés au cours de cette année. Cette déclaration en contradiction avec la décision prise par le chef du gouvernement qui a appelé à établir des contrats de partenariat entre l'Utap, le gouvernement et tous les intervenants dans les secteurs des grandes cultures, le lait, l'aviculture et la pêche. Il a proposé, en outre, la constitution de commissions conjointes au cours du mois de mars courant.

Coût élevé des intrants

Dans ce même ordre d'idées, le Bureau exécutif de l'Utap a prévenu les intervenants concernés de la situation dangereuse du secteur des grandes cultures, et ce, à cause du coût élevé des intrants. Les demandes formulées par les producteurs des céréales sont soutenues par leur organisation professionnelle. Ces derniers trouvent aussi l'appui nécessaire à leurs mouvements visant à défendre leur droit à la révision du prix de référence des céréales. Les représentants des agriculteurs protestent contre la poursuite du ministère du Commerce de l'application d'une politique qui plafonne les prix et va jusqu'à fixer le prix des pommes de terre au-dessous du coût de production.

L'Utap appelle, dans ce sens, les agriculteurs à ne pas vendre leurs produits agricoles à un prix au-dessous du coût de production, et ce, pour arrêter l'hémorragie des pertes. Elle demande aux autorités compétentes de fixer des prix de référence couvrant le coût réel de la production et garantissant une marge bénéficiaire équitable pour les producteurs. Et dans le cadre du suivi des nouveautés et de la situation générale dans le pays, le bureau exécutif présente ses sincères condoléances aux familles de nouveau-nés décédés. Cet incident est considéré comme une tragédie nationale douloureuse pour les citoyens qui ont besoin des conditions de vie décentes et d'une amélioration des services publics notamment dans les secteurs vitaux comme la santé, l'enseignement et le transport.

Tunisie

Libye/Tunisie - Le rapatriement d'armes françaises tourne au feuilleton

Intercepté le 14 avril à la frontière tunisienne en provenance de Tripoli, un convoi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.