Tunisie: «Hymne à la solidarité et à la cohésion sociales»

21 Mars 2019

La directrice du festival et propriétaire de l'espace Carmen, Kaouther Dhaoui, a déclaré à l'agence TAP que les défis rencontrés par les jeunes ont été parmi les motivations qui ont conduit à la création de ce festival.

«L'objectif du festival est d'offrir l'occasion aux jeunes d'assister à des pièces de théâtre, des spectacles musicaux et des débats», a souligné la directrice en affirmant que cette manifestation culturelle «est un hymne à la solidarité, à la tolérance et à la cohésion sociales».

Se poursuivant jusqu'au 23 mars, le festival «C'arts» propose, chaque jour, une pièce de théâtre suivie d'un débat, en plus des animations musicales et des expositions d'art plastique.

«Les pièces de théâtre ont été sélectionnées selon des thématiques qui touchent directement les jeunes», a précisé Kaouther Dhaoui, indiquant que l'entrée à tous les spectacles est gratuite.

Signée Walid Daghsni, la pièce d'ouverture «Autres démons» est une adaptation au théâtre du livre «De l'amour et autres démons» de Gabriel Garcia Marquez. Produite par Clandestino Prod, la pièce est interprétée par Amani Belaaj, Oussama Kechkar, Mounir Laamari, et Neji Kanouati. Religion, sciences et lutte pour le pouvoir tels sont les thèmes abordés dans «Autres démons». La représentation a été suivie d'un débat autour de «L'art et la création comme moyen de lutte contre le terrorisme et la délinquance» animé par le psychologue Sami Kallel. La soirée d'ouverture est animée par l'artiste engagé Yasser Jeraïdi.

Le programme du festival démarre chaque jour à partir de 15h00 par une pièce de théâtre suivie d'un débat puis d'un spectacle musical ou d'un spectacle de danse. Il se déroule comme suit :

- Aujourd'hui, jeudi 21 mars : «Trois filles» de Ridha Boukadida suivie d'un débat autour du théâtre comme moyen de communication. Le débat sera animé par le sociologue Foued Ghorbal qui sera suivi par le spectacle «Layssa Baad» de Entissar Issawi.

- Vendredi 22 mars : une rencontre poétique intitulée «La Tunisie parle de poésie dans les langues du monde et de la convergence des générations». Après la rencontre, une discussion libre est programmée autour des problèmes rencontrés par les jeunes. Le débat sera animé par Aziza Darghouth suivi d'un spectacle de danse.

- Samedi 23 mars : la journée de clôture démarre avec une conférence autour de «l'appartenance et l'identité territoriale chez les jeunes». Le débat sera animé par Sayma Bachrouch. La soirée sera animée par la troupe musicale «Les colombes», la représentation de la pièce de théâtre «Lui et elle» de Najoua Miled, puis d'un spectacle de jazz donné par la troupe Rania.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.