21 Mars 2019

Tunisie: « La période actuelle n'est pas propice à l'amendement de la Constitution »

Cette déclaration intervient en réponse au discours prononcé par le président de la République, Béji Caïd Essebsi, à l'occasion de la célébration du 63e anniversaire de l'indépendance.

Larayedh s'exprimait en marge des travaux de la conférence politique organisée par le mouvement Ennahdha sur le thème « L'indépendance et la mémoire ».

Le vice-président d'Ennahdha a indiqué, dans une déclaration de presse, que le chef de l'Etat avait chargé une commission pour établir des propositions sur l'amendement de la Constitution, outre les suggestions présentées par plusieurs parties à cet effet.

D'après lui, « plusieurs propositions seront élaborées au cours de la prochaine législature pour parfaire la Constitution ».

Pour Larayedh, le président Caïd Essebsi « n'a pas appelé à changer la Constitution, mais estime que plusieurs points requièrent d'être révisés, notamment en ce qui concerne la relation entre le chef de l'Etat et le chef du gouvernement ».

Par ailleurs, Larayedh a affirmé que « le chef de l'Etat a parlé de la situation économique générale et a voulu profiter de l'anniversaire de l'indépendance pour insister sur l'importance de l'unité nationale » et la capacité des Tunisiens à surmonter la crise.

Il a, toutefois, critiqué le fait que Caïd Essebsi s'est uniquement focalisé sur le « côté négatif malgré les réalisations accomplies, particulièrement en ce qui concerne la démocratie et les libertés ».

Et d'ajouter qu'il est cependant vrai que des problèmes d'ordre financier ainsi qu'un taux de développement faible persistent.

Tunisie

Ligue des Champions - Le TP Mazembe décidé à jouer un mauvais tour à l'Espérance

L'une des demi-finales de la Ligue des Champions devra mettre aux prises, ce samedi au stade olympique 7 Novembre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.