21 Mars 2019

Angola: Huambo perd près de la moitié de ses forêts naturelles en 17 ans

Huambo — La province de Huambo, située dans le centre-sud de l'Angola, a perdu près de la moitié de son couvert forestier naturel au cours des 17 dernières années en raison de l'abattage d'arbres destinés à la production agricole et au charbon de bois.

C'est ce qu'a annoncé jeudi le responsable du département de l'Institut de développement forestier, Amaro Gime Bulica, lors de l'atelier organisé par la Faculté des sciences agraires, dans le cadre de la Journée internationale de la forêt et de l'arbre.

Depuis 2002, a-t-il révélé, 38% de forêts naturelles auraient disparu, indiquant que les municipalités de Bailundo, Mungo, Ucuma, Longonjo et Chicala-Cholohanga étaient les plus touchées par la perte d'arbres.

Il a encore admis qu'une telle situation nécessitait des fortes mesures de contrôle afin d'éviter que davantage de la disparition des forêts naturelles, dont les espèces peuvent difficilement être repeuplées.

Amaro Gime Bulica a rappelé qu'entre 1975 et 2002, la province de Huambo avait perdu 28% de son couvert forestier naturel, pour les mêmes raisons, 10% de moins que lors des 17 dernières années.

Angola

Confirmation de 17 nouveaux cas de rougeole

Dix-sept cas de rougeole ont été enregistrés dans tout le pays au cours des trois premiers mois de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.