21 Mars 2019

Afrique de l'Ouest: Burkina # Mauritanie du 22 mars - Gagner à Ouaga en lorgnant Francistown

Les Etalons du Burkina recevront les Mourabitounes de la Mauritanie le vendredi 22 mars 2019 à 17h au stade du 4-Août dans le cadre de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019. Si la victoire est plus qu'un impératif, le sélectionneur, Paulo Duarte, devra faire avec des absents tels qu'Alain Traoré, Patrick Malo et aussi Bertrand Traoré (incertain).

Le peuple burkinabè croit aux chances de qualification des Etalons pour la CAN Egypte 2019, avec en tête le sélectionneur national, même si le Burkina n'a pas la totalité de son destin en main. A quelques heures de ce match, Paulo Duarte y croit toujours malgré les blessures de certains joueurs.

A noter qu'il y a 3 joueurs qui sont souffrants dont 2 forfaits. Selon le technicien portugais, outre Dylan Ouédraogo qui a jeté l'éponge au lendemain de la publication de la liste des sélectionnés, l'infirmerie s'est gonflée avec l'internement d'Alain Traoré, Patrick Malo. Plus inquiétant, Bertrand Traoré a ressenti des douleurs lors de la séance d'entraînement du mardi et est presque incertain, selon le coach.

Du coup, c'est un sélectionneur très tendu qui s'est présenté face à la presse, car, non content de n'avoir pas son destin entre les sabots, il faudra faire avec les blessés, d'autant plus que le capitaine Charles Kaboré est suspendu pour ce match. Le motif de satisfaction, c'est la disponibilité d'Aristide Bancé.

«Il a fait un énorme sacrifice pour revenir. Il est rentré pour préparer ce match et être en forme. En un mois et demi, il a réussi des choses qu'il n'a pas faites depuis 5 mois. Pour son dernier match en club, on ne le croyait pas en forme mais il a marqué tout de même », s'est réconforté Duarte.

Mais comment aborder une telle rencontre lorsque sa qualification dépend de l'opposition Botswana # Angola.

Il nous faut jouer notre match, le gagner sans penser à l'autre match. Pour préparer mentalement les hommes, j'ai exigé que personne n'apporte son portable sur le banc. On va attaquer l'adversaire.

Je vais courir le risque même si un banc complet doit posséder, 2 attaquants, 1 gardien, 1 défenseur, 2 milieux de terrain, 2 joueurs dans l'axe, je vais apporter plus d'attaquants que de défenseurs en attendant que tout se passe bien.

Donc de ce côté, il y aura clairement 1 gardien et un joueur qui pourra évoluer en défense et en milieu et tout le reste sera des attaquants. On doit marquer et s'imposer chez nous, a confié le Portugais. Selon ce dernier, il est forcé de faire avec les joueurs qu'il a sous la main.

Les débats ont été particulièrement houleux avec les journalistes sportifs qui ne sont pas arrivés à comprendre pourquoi Paulo Duarte ne fait pas appel à des joueurs qui ont de la compétition dans les jambes.

Le technicien, lui, n'en a cure. Il ne compte que ceux avec lesquels il a toujours composé. Mieux, il estime que même si beaucoup ne sont pas titulaires dans leur club ou qu'ils ne jouent même pas, notamment en France, ils restent de loin les meilleurs. Or, il y a d'autres jeunes qui sont très compétitifs aussi dans le championnat local que sur le continent africain.

En rappel, les Etalons doivent battre par tous les moyens la Mauritanie et espérer un match nul ou une défaite de l'Angola face au Botswana pour décrocher enfin leur ticket pour Egypte 2019.

Burkina Faso

Hadj 2019 - Le coût s'élève à 2 132 000 Fcfa

Le Hadj 2019 a été lancé, le jeudi 18 avril 2019, à Ouagadougou, lors d'une… Plus »

Copyright © 2019 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.