22 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Un avis de recherche lancé contre le policier à la gâchette facile

Des policiers indisciplinés qui gonflent les rangs, ont choisi d'exceller depuis belle lurette, dans des actes délibérés de violation de consignes, des exactions contre des citoyens et des tueries. Ils ternissent ainsi impunément l'image de la police, poussant les responsables à remettre de l'ordre au sein de la troupe.

En effet, mercredi 20 mars dernier, à Ma Campagne, un policier d'escorte belliqueux est sorti du véhicule de son chef, recourir à son arme de guerre pour exiger aux automobilistes coincés comme eux dans un embouteillage, de créer un passage obligatoire en leur faveur. Cette bavure a provoqué, on s'en souvient, la mort de deux victimes; le chauffeur du mini-bus et la dame assise sur le siège avant.

Dans le cadre des mesures prises à la suite de cet incident déplorable, un avis de recherche vient d'être lancé contre cet élément, auteur du double crime, qui n'a pas été appréhendé, ni même identifié après les faits.

Le porte-parole du Commissariat général de la PNC contacté par une chaîne de radio locale, a donné le numéro vert par lequel on peut alerter la police, afin de livrer des informations pouvant conduire à l'arrestation du fugitif. Il s'agit du 090 398 2039.

Pour sa part, le Commissaire provincial de la police ville de Kinshasa a été instruit pour faire la lumière sur cette affaire.

Ce dernier a chargé les unités territoriales, le Groupe de lutte contre la criminalité et les stupéfiants et autres placées sous sa tutelle, de traquer le fugitif et de l'arrêter, où qu'il se cache, pour le remettre aux autorités judiciaires.

Contre le policier à la gâchette facile, l'on retient déjà entre autres griefs, violation des consignes, indiscipline et meurtre de deux personnes pour lesquels il devra bien répondre un jour, devant la justice.

S'il est favorisé dans sa fuite par son protégé, compte tenu de la gravité des faits et de l'ampleur qu'a pris cette affaire, il risque de faire l'objet de poursuites judiciaires du chef de recel de malfaiteur.

Pour l'instant, le Groupe de lutte contre la criminalité et les stupéfiants a déjà mis toutes les batteries en marche pour retrouver le policier en cavale. J.R.T.

Congo-Kinshasa

L'Union africaine déconseille les restrictions de voyage Ebola

Malgré le risque de propagation dans la région, il ne faut pas imposer des restrictions de voyage aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.