Sénégal: Le prochain gouvernement doit compter un ministre chargé des affaires religieuses

Dakar — Le président du Conseil supérieur des maîtres coraniques du Sénégal, Amadou Tidiane Talla, a invité jeudi à Dakar le chef de l'Etat Macky à nommer dans le prochain gouvernement un ministre chargé des affaires religieuses.

"Nous avons vu les efforts du gouvernement pour les écoles coranique. C'est bien, mais voulons la nomination d'un ministre chargé des affaires religieuses pour bien prendre en compte nos préoccupations", a-t-il notamment indiqué.

M. Talla, également ambassadeur itinérant à la présidence de la République, s'exprimait en marge d'une réunion de sa structure destinée à échanger sur l'attaque meurtrière contre des fidèles musulmans, survenue vendredi dernier en Nouvelle-Zélande.

Un homme de nationalité australienne, armé, a ouvert le feu vendredi dernier à l'heure de la grande prière hebdomadaire, dans deux mosquées de cette ville, faisant 49 morts et plus d'une vingtaine de blessés.

"Les affaires religieuses ne peuvent pas être gérées par une agence ou une direction, nous invitons le président (Macky Sall) à nommer un ministre qui va s'occuper de ces questions", a poursuivi M. Talla, ancien député originaire de Médina Gounass, dans le département de Vélingara (sud).

Le Sénégal est toujours dans l'attente de la formation d'un nouveau gouvernement après l'élection présidentielle du 24 février dernier, remportée par le président sortant Macky Sall.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.