Congo-Kinshasa: Responsable de plusieurs décès - La malaria, ce parasite congolais...

Test pour détecter la malaria.

La malaria est une infection parasitaire causée par les anophèles femelles provoquée par les plasmodiums (parasite de l'homme occasionnant le paludisme) et transmis par les moustiques infectés.

Pour assurer la présence de ces derniers, un test diagnostic doit être effectué. Une goutte de sang analysée au microscope permet d'identifier la présence dudit parasite. Elle se manifeste par des migraines, vomissements, fièvres...

De nos jours, la malaria est l'une des maladies les plus dangereuses à Kinshasa, à la base de plusieurs cas de décès. Les plus atteints sont, en effet, les enfants, les femmes enceintes mais également les personnes du troisième âge.

Cependant, hormis les anophèles, il existe 400 espèces des moustiques dont une trentaine est vecteur très important du paludisme dans le monde.

Toutes les espèces vectrices du paludisme piquent les humains entre le crépuscule et l'aube, et l'intensité de la transmission de la maladie dépend du facteur lié au parasite, au vecteur à l'hôte humain et à l'environnement. Comme première méthode de prévention, il est important de dormir sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide.

Le diagnostic et le traitement précoces du paludisme réduisent l'intensité de la maladie et permettent d'éviter les décès. Ils contribuent aussi à réduire la transmission du paludisme.

La malaria peut être guérie en suivant un traitement approprié, les parasites peuvent être éliminés entièrement du corps de la personne atteinte, si cette dernière respecte la bonne posologie. Dans le cas contraire, ces vermines peuvent être réactivées et causer une rechute de la maladie, même après plusieurs mois ou plusieurs années.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.