22 Mars 2019

Madagascar: Tsaratanàna - Le candidat député kidnappé exécuté par ses ravisseurs

Hier, le candidat député victime d'un kidnapping dans le district de Tsaratanàna a été retrouvé mort dans le « fokontany » d'Andakana, commune rurale de Betrandraka dans le même district. Selon les informations, des membres du « fokonolona » qui avaient trouvé un cadavre abandonné dans la localité ont signalé les Forces de l'ordre.

Puisque ce candidat député restait activement recherché. Hier vers 15 heures, des membres de la famille ont été envoyés sur le lieu de la découverte macabre pour identifier le corps. Débarqués sur le lieu, ils ont confirmé que le décédé est bel et bien le kidnappé.

Au moment où cette mauvaise nouvelle nous est parvenue, la circonstance de ce décès reste encore à déterminer dans la mesure où la dépouille était sur route pour rejoindre Tsaratanàna où le médecin devra l'autopsier.

Malgré tout, les faits qui se sont déroulés depuis la semaine dernière, notamment à partir du moment où les ravisseurs sont entrés en contact avec la famille de l'otage laisse penser que ce dernier a été exécuté. Jeudi 14 mars, les malfaiteurs se sont manifestés par téléphone pour réclamer 40 millions de rançon à la famille.

Le samedi 16 mars, cette dernière aurait versé une partie de la somme exigée tout en promettant de s'acquitter incessamment du reste.

En réponse, les ravisseurs auraient dit à la famille que cela ne serait plus du tout nécessaire parce qu'ils ont déjà tué l'otage le vendredi 14 mars. Pourtant, ils auraient encore exigé l'argent restant pour faire du chantage à la famille si elle veut retrouver le corps de la victime.

Il est à rappeler que jusqu'ici, sept suspects dans cette affaire ont été arrêtés. En réalité, le traitement de cette affaire a couté cher aux Forces armées malgaches étant donné qu'ils ont dû faire face à des ennemis très dangereux.

Des responsables d'unité de la gendarmerie ont été affectés pour être remplacés par des personnes censées être plus efficaces. Actuellement, plusieurs éléments dont des élites de la FIGN sont déployés sur place pour continuer la recherche des malfaiteurs.

Ces derniers qui sont jusqu'ici réputés comme étant les auteurs des actes de kidnapping commis dans la région Betsiboka. Appelé Bonjean Haingotiana Rakotozafy, le défunt avait été enlevé le 10 mars alors qu'il était en route pour déposer son dossier de candidature aux élections législatives auprès de l'OVEC du district de Tsaratanàna.

Madagascar

Basketball / Préparation aux JIOI - Encore plus d'efforts à faire pour l'équipe nationale

La mission du sénégalais Cheikh Sarr a pris fin ce samedi. L'équipe nationale masculine et… Plus »

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.