Afrique de l'Ouest: BOAD - Nouveaux engagements en faveur des économies de l'UEMOA

Le Conseil d'administration (Ca) de la Banque ouest africaine de développement (Boad) s'est réuni pour sa 112ème session ordinaire dans les locaux de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao), sous la présidence de son président, Christian Adovelande afin de faire le point de l'exercice 2018 et approuver de nouveaux engagements.

Selon le communiqué datant avant-hier mercredi 20 mars du Conseil d'administration (Ca): «Les administrateurs ont approuvé 15 nouvelles opérations dont 09 prêts à moyen et long terme pour un montant total de 206,351 milliards FCFA, 3 lignes de refinancement pour un montant de 30 milliards FCFA, une régularisation d'une prise de participation d'un montant de 806 millions de FCFA et 2 lignes de crédit pour un montant total de 138, 394 milliards de FCFA».

Ces nouveaux engagements approuvés portent essentiellement sur la construction et la réhabilitation d'infrastructures de transport et de développement économique des huit (8) pays de l'Uemoa. Ces opérations portent à 5551,3 milliards FCFA, le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la Boad depuis le début de ses activités.

S'agissant du Sénégal, la Boad a approuvé au total 67, 5 milliards de FCFA pour entre autres projets structurants la construction de l'autoroute côtière Dakar-Saint Louis : section Dakar-Tivaouane sur une longueur de 63,1 km pour un coût de 27,5 milliards.

L'objectif global du projet est de favoriser le développement économique, particulièrement l'agriculture, la pêche et le tourisme dans la zone du projet...

Le second projet est relatif à la construction de voies et réseaux divers du pôle urbain de Diamniadio au Sénégal est chiffré à 30 milliards. Le projet a pour objet, la réalisation d'un réseau de voirie comprenant 5,3 km de voies aménagées en 2x2 voies et 2x1 voie...

Enfin, le troisième projet porte sur la mise en place de ligne de crédit à court terme en faveur de la Banque Nationale pour le Développement Économique (Bnde), pour le refinancement partiel de la campagne arachidière 2018-2019 au Sénégal.

L'objectif visé est de renforcer les ressources financières à court terme de la Bnde, pour lui permettre de soutenir adéquatement les besoins de trésorerie des sociétés ciblées, notamment les sociétés SANTE YALLAH DIAKHAO et SONACOS pour un montant de 10 milliards FCFA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.