22 Mars 2019

Afrique: Synergie autour de l'économie bleue en Afrique francophone

Nouvel instrument de promotion de l'économie bleue, le cluster maritime d'Afrique francophone (CMAF) a été lancé mercredi dernier à Lomé.

Et c'est un Togolais qui a été choisi pour présider la nouvelle association. Il s'agit de Charles Gafan, un spécialiste des activités portuaires et logistiques.

Le cluster a pour ambition de créer un espace d'échanges et de promotion de l'économie bleue dans sa zone de couverture.

Il regroupe tous les acteurs ayant un lien ou non avec le secteur maritime et se trouvant dans les pays membres de francophonie dépendant des bureaux d'Afrique de l'Ouest et du Centre de l'institution.

Il s'agit des pays suivants : Benin, Burkina-Faso, Burundi , Cap Vert, Cameroun, Centrafrique, Congo, RDC, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Mauritanie, Niger, Rwanda, Sao Tome et Principe, Sénégal, Tchad et Togo.

Le premier défi, selon Charles Gafan, sera de développer le réseau et de valoriser le potentiel de l'activité marine. Il a annoncé la tenue d'un forum, dans les prochains mois, qui rassemblera les principaux acteurs des pays francophones du contient

La France et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) appuient cette initiative qui bénéficie également de l'assistance du Cluster maritime français (CMF).

Togo

Mitsubishi étudie le potentiel du marché off-grid

Faure Gnassingbé a reçu mardi Yas Doida, le directeur général pour l'Afrique du groupe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.