Cameroun: Allo docteur - Pourquoi manger moins sucré et moins salé ?

Depuis des années les professionnels de santé encouragent à manger moins sucré et moins salé. Pourquoi favoriser une telle alimentation ? Quels sont les impacts du sucre et du sel sur la santé ? Quelles recettes pour se faire plaisir tout en se protégeant contre certaines maladies ?

De nombreuses études cliniques ont permis d'établir une relation entre la consommation importante de sels et la survenue de l'hypertension artérielle dans la population.

Ce lien de causalité est encore plus marqué dans la communauté africaine dont les organismes ont pour des raisons génétiques a une tendance à retenir le sel. L'hypertension qui en découle est un facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Le sucre est un facteur de risque indirect car il favorise l'obésité lorsqu'il est consommé de manière régulière et en grandes quantités avec comme effet à long terme la survenue de l'hypertension artérielle, une augmentation du taux de mauvais cholestérol et l'apparition du diabète.

Pour se préserver de certaines maladies et en particulier les maladies cardiovasculaires, il faut éviter l'excès de sels (consommation maximale de 6 g/jour), éviter les aliments riches en graisses (pourvoyeurs de cholestérol), faire du sport (30 min 3x/semaine), éviter de boire plus d'un verre de vin à chaque repas et essayer d'entretenir un poids idéal (BMI<25).

Les recettes alimentaires pour se faire plaisir en se protégeant de certaines maladies sont celles qui évitent tous les excès de quelque nature que ce soit et qui favorisent une alimentation saine (viandes blanches, poissons, fruits, légumes)

Notre médecin est à votre écoute et répond à toutes vos questions.

Pour toutes vos questions relatives à la santé, vous pouvez nous écrire à foadingbertin@hotmail.com ou encore à seumo@hotmail.com ou enfin à webmaster@camer.be

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.